Eric Stalner

  • En 1347, une maladie inconnue frappe l'Europe...
    Un mal aux origines mystérieuses Baldus, jeune membre de l'ordre des chevaliers hospitaliers, navigue en mer Méditerranée au large de Rhodes lorsque son navire croise le chemin d'une galère byzantine à la dérive. Les Hospitaliers l'abordent et ne trouvent à son bord que des cadavres rongés par un mystérieux mal : la pestilence. Alors qu'ils s'apprêtent à rejoindre leur navire pour fuir la maladie, un cavalier émerge sur le pont de la galère et décime ses frères d'armes.
    De son bataillon, seul Baldus survit miraculeusement à l'attaque.
    Des côtes calabraises aux montagnes du Vercors, s'engage alors une coursepoursuite effrénée à travers une Europe ravagée par ce mal inconnu. Au fil de sa fuite, Baldus s'enfonce dans sa propre folie et découvre celle des hommes.

  • Février 1892, New York. Ellis Island est le passage obligé des migrants vers les États-Unis. À peine débarqué sur le sol américain, le jeune Will Campbell voit sa mère mourir dans un attentat. Traumatisé par ce terrible drame, le garçon se mure dans un silence absolu, si bien qu'il est placé par erreur dans un établissement spécialisé pour sourds et aveugles. Dix ans passent : Will est devenu adulte. Livré à lui-même, il essaie à présent de découvrir les véritables circonstances de la mort de sa mère. Dans cette quête, il voit sa vie osciller entre un cabaret de freaks et des petites combines pour la mafia new-yorkaise. Car il a remarqué un fait intéressant : en sa présence, les gens ne se méfient pas et, certains d'avoir affaire à un sourd, parlent beaucoup. Beaucoup plus qu'ils ne le voudraient... Avec le temps, Will va apprendre à cultiver cet avantage, faisant de lui une sorte de super-héros de l'ordinaire.Éric Stalner nous décrit la quête de vérité d'un jeune garçon dans les faubourgs turbulents de New York à la fin du XIXe siècle : celle des grandes migrations et de la révolution industrielle.

  • Résumé Années 60. Alex, un espion russe, remonte la mythique route 66 qui traverse les États-Unis afin de rejoindre son contact, un dénommé Sacha, situé sur la côte ouest. Mais la route est longue et périlleuse pour un agent du KGB au coeur d'une Amérique marquée par le maccarthysme... Le voici cette fois dans le Kansas, troisième étape de son périple...
    Un polar particulièrement prenant signé Éric Stalner.

  • A la suite du décès de sa femme, Alex quitte précipitamment son domicile en compagnie de son fils, Rob. Il récupère alors une liste sur laquelle des informations précieuses sont écrites. Alex est en effet un agent infiltré du KGB - nous sommes dans les années 60 - et il détient des informations pour le moins dangereuses pour son réseau- et lui-même !
    Il prend la mythique route 66 : direction la côte Ouest où réside le chef du réseau. La chasse à l'homme débute !

  • Années 1960, Etats-Unis. Traqués par le FBI et le KGB, Alex - qui détient une liste explosive contenant les noms d'agents infiltrés - et son fils Rob empruntent la mythique route 66 afin de rejoindre l'énigmatique Sacha, leur contact basé sur la côte Ouest, en Californie. Mais Sacha n'est pas celui que l'on croit et le "clown", qui est en fait un tueur à la solde du KGB, a la ferme intention d'empêcher cette rencontre... Ce véritable road-movie sur fond d'espionnage et de guerre froide s'achève avec cet épisode qui offre aux lecteurs une révélation de taille !

  • Moscou, septembre 1812. Le chaos règne et Jean-Baptiste Grassien, chirurgien de l'armée napoléonienne, est contraint de fuir la ville en compagnie des cinq blessés dont il a la charge, parmi lesquels figurent Philippe de Marcy, son ami de toujours, et la contesse Maryana Anatolievna Gorlanov.



    Faisant route pour rallier les rangs de la garde impériale, ils sont rejoints par un certain Charles Pietry et trois de ses hommes, qui les laissent pour morts au bord de la Berezina. Mais leurs ennuis ne font que commencer...



    Cette élégante intégrale regroupe les quatre premiers tomes de la série (Octobre 1812, Novgora, Paris 1820 et Rue Saint-Honoré), tomes qui concluent le premier cycle de Ils étaient dix sur le Continent, avant de poursuivre les aventures de Jean-Baptiste et des siens sur l'île de Beauté, dans le tome 5 : Vendetta !

  • Depuis 2019, 95% de la population britannique a disparu. En 2067, dans un village d'Angleterre, Lawrence est le seul à avoir déjà franchi les frontières du territoire, le seul encore à ne pas rejeter toutes les connaissances du passé. Il est craint et critiqué par les villageois, pour qui la disparition de l'ancien monde est due à l'orgueil des hommes et à leur mépris de Dieu. Malgré cela, Lawrence a une élève, la jeune Keira, à qui il essaie d'apprendre à lire et à écrire. Lorsque celle-ci disparaît avec deux de ses amis, après avoir subtilisé une des dernières cartes du pays, Lawrence se sent responsable. Il n'a plus le choix, il va devoir sortir de sa retraite et partir pour les sauver, affronter ce qu'il ne voulait plus revivre dans ce monde dévasté.

    Pour son grand retour en solo, Eric Stalner nous conte une fable d'anticipation S.-F. en quatre tomes, et y soulève des questions brûlantes d'actualité, sur le devenir de l'humanité.

  • Quatre années se sont écoulées depuis le précédent épisode. Rob a fui après avoir vu son père se faire abattre par le « clown », ce tueur implacable. Réfugié à Oklahoma City, Rob est étudiant et tente de se faire oublier mais le passé ressurgit vite : il « hérite » de la fameuse liste 66 sur laquelle apparaissent des noms d'espions soviétiques. A son tour, il devient une cible. Un récit d'espionnage et d'aventure passionnant qui met en exergue les années 60 aux Etats-Unis dans un contexte politique de guerre froide.

  • Depuis 2019, 95% de la population britannique ont disparu. En 2067, Lawrence et la jeune Keira vivent dans un village relativement calme de la Zone. Keira s'est enfuie pour voir le monde et se sentant responsable, Lawrence est parti à sa recherche. Mais la Zone n'épargne personne : la jeune fille est enlevée par un homme visiblement plus civilisé que les habituels zonards... Lawrence retourne alors chercher de l'aide à la grande bibliothèque d'Édimbourg où il a vécu il y a longtemps. Avec l'aide de ses anciens compagnons, il part à la poursuite de la jeune fille et de l'homme qui la détient. C'est en réalité l'employé d'une multinationale de l'extérieur, qui a acheté la Zone et s'apprête à en disposer à sa guise. Et notamment des femmes qui sont encore fertiles, contrairement à celles de l'extérieur...Pour son grand retour en solo, Éric Stalner nous conte une fable d'anticipation S-F où il soulève des questions brûlantes d'actualité sur le devenir de l'humanité. Le tome 1, paru au début 2010, connaît un excellent démarrage.

  • États-Unis, 1960. Après leur départ précipité de l'Illinois, Alex et son fils trouvent refuge dans la petite ville de Newton, dans l'Etat du Missouri. C'est là qu'Alex a décidé de prendre une nouvelle identité et d'attendre patiemment son heure. Pour Alex le problème est double : d'une part échapper au KGB et au FBI qui le traquent, inquiets de savoir la fameuse liste 66 en sa possession, une liste sur laquelle figurent des noms d'espions. D'autre part de mettre la main sur le "clown", un tueur mystérieux qui se fait passer pour un serial killer - qui porte un nez de clown dont il affuble également ses victimes - mais qui est en fait chargé d'éliminer des espions disséminés sur la fameuse route 66. Ce tueur est un danger pour Alex, lequel décide donc de surveiller un espion, Holowitz, qui a été en contact avec Sacha, le chef du réseau. Alex est ainsi persuadé que Holowitz va recevoir la "visite" du clown et qu'il pourra à son tour se débarrasser de ce tueur. Mais au jeu du chat et de la souris, l'issue est parfois incertaine... Alex n'a pas fini de fuir d'autant qu'il doit retrouver coûte que coûte la trace de Sacha, quelque part sur la côte ouest.

  • Depuis 2019, 95% de la population britannique a disparu. Depuis 2067, Lawrence et ses compagnons se sont battus au coeur de Londres contre le conglomérat des « Winch ». Lors de l'assaut final, leurs si vaillants ennemis ne sont plus que pustules et décomposition...
    Les guerres mondiales entre États du siècle précédent ont fait place aux guerres entre trusts :
    Lawrence et ses compagnons ne sont donc plus les ennemis n°1. Ils peuvent enfin songer à ce qu'ils souhaitent défendre avant tout : la connaissance, leur histoire, le savoir. Autrement dit, tout ce que contient les livres bien protégés de la grande bibliothèque. Ce groupe de résistants hétéroclites parviendra-t-il à fonder une société sur la connaissance et non sur le pouvoir, l'argent et la violence ?

  • Moscou, septembre 1812. Le chaos règne et Jean-Baptiste Grassien, chirurgien de l'armée napoléonienne, est contraint de fuir la ville en compagnie des cinq blessés dont il a la charge, parmi lesquels figurent Philippe de Marcy, son ami de toujours, et Marouchka Protopkine. Faisant route pour rallier les rangs de la garde impériale ils sont rejoints par un certain Charles Pietry et trois de ses hommes qui les laissent pour morts au bord de la «Bérézina». Les ennuis ne font que commencer. Jean-Baptiste Grassien et deux de ses compagnons ont été capturés par les Cosaques, alors qu'ils tentaient de fuir et de rejoindre l'armée française en pleine débâcle. Ils sont vendus à des fermiers et deviennent esclaves. Leur captivité, terrible et inhumaine, durera près de dix longues années, et ils n'auront cesse de vouloir s'évader...

  • Dans l'Amérique de JFK, entre espionnage et enquête criminelle, le road-movie tragique d'un père et de son fils centré sur une mystérieuse liste pour laquelle tout le monde est prêt à tuer. Pendant les inondations de septembre 1961, au Kansas, le Clown fouille une maison à la recherche de dossiers importants. L'arrivée de la police complique vite la situation, et une fusillade se solde apparemment par la mort du tueur à gages.
    Et pourtant ... quand le propriétaire de la maison revient, accompagné d'Alex Poliac, ses papiers ont disparu, et Alex est convaincu que son éternel adversaire est toujours en vie. Pendant ce temps, l'agent du FBI Laura Kensington est arrêtée pour trahison...

  • Will sait à présent que l'attentat dans lequel sa mère a disparu n'a pas été perpétré par un groupuscule anarchiste. Il cacherait des raisons beaucoup moins... idéologiques. C'est en tout cas ce que lui a révélé Charly, agonisant, avant d'ajouter une chose : le véritable responsable est bien au Pink Flamingo. Mais qui exactement ? Profitant de son « pouvoir » de sourd-muet, Will mène l'enquête en toute discrétion. Sauf que les membres du cabaret commencent à se méfier... Et s'il n'était qu'un simulateur ?
    Deuxième volet de la nouvelle série d'Éric Stalner, ou la quête de vérité d'un jeune garçon dans les faubourgs turbulents de New York à la fin du XIXe siècle : celle des grandes migrations et de la révolution industrielle.

  • 1947. Une tempête effroyable s'abat sur le village sicilien de Trentorino. Les habitants ont fui vers l'intérieur des terres. Seuls restent Giuseppe et ses amis Ernesto et Carlotta qui ne veulent pas l'abandonner. Les trimangres, ces monstres marins venus de l'autre côté, attaquent sans relâche les côtes. Giuseppe est de plus en plus ouvert sur l'autre monde. Il en ressent les appels. Ainsi, il brave tous les dangers pour rejoindre le père de Vito. Ce dernier lui donne un dernier film. Giuseppe doit accepter son statut, être un pont entre les deux rives, quelles que soient les conséquences pour lui et pour ceux qui l'aiment...

  • La zone t.3 ; contact

    Eric Stalner

    Maintenant que Lawrence est revenu dans le Londres anéanti de 2067 avec une escouade de 60 ardents défenseurs venant d'Appelcross et d'Edimbourg, les hostilités envers les sbires du groupe multinational Winch vont commencer.
    L'affrontement est âpre, les belligérants ne se faisant pas de cadeaux, mais l'issue est toujours incertaine. Aussi, alors que la Grande Bibliothèque d'Edimbourg où se trouvait toute une communauté gérée pour partie par le Professeur a été détruite et que le doute commence à gagner les combattants, Lawrence se doit de porter un coup fatal chez leurs adversaires. Pour ce faire, profitant d'une aide opportune de la communauté souterraine dirigée par le tatoué Payek, Lawrence et ses partisans visent l'assaut de la grande base Winch située au sud de Londres.
    Pourront-ils se faufiler dans cet immense champ de ruine et de désolation que constitue cette zone ô combien menaçante jusqu'à atteindre leur but ? Et à quel type de contact vont-ils être soumis ?

  • Giuseppe est projectionniste itinérant, sillonnant les routes de Sicile dans sa Dodge de l'armée. On lui remet un jour la bobine d'un film amateur intrigant : on y voit un centaure et un faune des plus réalistes, surpassant largement les effets spéciaux dernier cri ! Il se met alors à diffuser régulièrement ce petit film, qui attire fortement l'attention d'un jeune spectateur, Vito. Giuseppe se prend d'affection pour lui, et tente à la fois d'en apprendre plus sur son histoire et de le protéger de ses mystérieux poursuivants... Cette amitié sera un pas décisif vers un univers fantastique dont Giuseppe ne soupçonnait pas l'existence !
    Vito est la nouvelle série d'Éric Stalner, qui plus est en couleurs directes, qui revient au fantastique, genre qu'il n'avait pas abordé depuis le magnifique Roman de Malemort ! Un très beau voyage à la frontière entre le réel et le mythe, la limite invisible où tout est possible.

  • "La Corse, terre d'accueil pour une nouvelle vie. 1837, dix-sept ans se sont écoulés depuis que Jean-Baptiste Grassien a assouvi sa vengeance : Clara et lui se sont mariés et ont eu trois enfants. Le Commandant Joseph Colombani, toujours bonapartiste, se révèle un oncle parfait. Cependant, les injustices ne sont pas plus acceptées en Corse qu'à Paris ou en Russie.

    Alors, quand un homme veut mourir sur ses terres et qu'il n'en a pas le droit, les réseaux se reforment. Joseph n'a pas hésité à confier ce « vieux bandit », l'Empereur !, aux bons soins de sa nièce Eugénie !
    Sachant sa fille en danger, Jean-Baptiste se voit contraint de renouer avec le passé et ses valeurs auxquelles il ne croit plus..."

  • Jean-Baptiste Grassien, ancien médecin de la Grande Armée de Napoléon I, retrouve la France en 1820.
    Ses sept années de captivité en Russie l'ont détruit. Voir tous ses compagnons mourir les uns après les autres n'a eu pour effet que d'exacerber son désir de vengeance : il veut détruire Morlaix de Guérigny. Mais son pays natal est lui aussi transformé. Napoléon est exilé à Sainte Hélène, Louis XVIII règne. Les soldats de l'Empire sont dorénavant suspects. Jean-Baptiste, esseulé dans un Paris étranger, a besoin des siens.
    C'est tout naturellement qu'il retrouve donc des Bonapartistes rescapés des champs de bataille. Ces derniers ont choisi le vol comme moyen de subsistance : on ne veut plus d'eux dans cette société, cette société le paiera ! Mais Vidocq, le chef de la sûreté, ne partage pas leur conception de la reconnaissance

  • "La Corse, terre d'accueil pour une nouvelle vie. 1837, dix-sept ans se sont écoulés depuis que Jean-Baptiste Grassien a assouvi sa vengeance : Clara et lui se sont mariés et ont eu trois enfants. Le Commandant Joseph Colombani, toujours bonapartiste, se révèle un oncle parfait. Cependant, les injustices ne sont pas plus acceptées en Corse qu'à Paris ou en Russie.


    Alors, quand un homme veut mourir sur ses terres et qu'il n'en a pas le droit, les réseaux se reforment. Et Joseph n'hésitera pas à confier ce « vieux bandit » aux bons soins de sa nièce Eugénie. Mais le vieil homme mourant n'est pas forcément celui qu'il paraît être, et la police du roi n'oublie pas si facilement ses ennemis."

  • Vito t.2

    Eric Stalner

    Sicile, 1947. Voilà six mois que Giuseppe est sans nouvelles de Vito. Quelques jours après la disparition du jeune garçon, le projectionniste avait trouvé sur le siège de sa Dodge deux films. Le premier, tout le monde l'a vu. Il a attiré beaucoup de spectateurs et lui a même permis de s'acheter une maison sur la ville côtière de Trentorino. Le deuxième, Giuseppe a décidé de ne pas le montrer. On y découvre Vito en compagnie de la petite fille et du centaure du vieux film qui lui avait été confié précédemment. Or ces derniers ne semblent pas avoir vieilli.

  • Russie, Septembre 1812.
    Alors que l'armée Napoléonienne avance sur Moscou, les russes incendient la ville. Le chaos s'empare des lieux, entre pillages, lynchages et règlements de comptes. Réfugié dans un palais moscovite où il soigne des soldats, Jean-Baptiste Grassien, chirurgien de l'armée Napoléonienne, est contraint de prendre la fuite en compagnie de ses blessés, notamment son ami Philippe de Marcy et une jeune russe blessée aux yeux, Marouchka Protopkine. Ils sont déterminés à rejoindre la Garde Impériale.
    Sur la route, ils sont rejoints par Charles Pietry, précepteur d'une famille moscovite et trois soldats, à bord d'un chariot. Ils décident de ne former qu'un seul groupe, plus sûr et plus rapide, grossi au fur et à mesure par des trainards. Ils sont alors quinze.
    Mais rapidement, Philippe de Marcy, découvre dans le chariot une véritable fortune. Il n'aura pas le temps de dévoiler le secret, assassiné par l'un des trois soldats.
    Une nuit, les quatre hommes (Pietry et les trois soldats) réveillent le groupe et leur volent leurs armes et leurs bottes avant de s'enfuir, les laissant à la merci de l'immensité de l'hiver russe.
    Arrivés au bord de la Berezina, dix jours plus tard, alors qu'ils étaient dix, ils ne sont plus que quatre. Quatre à avoir survécu au froid, aux loups ou aux cosaques, quatre à franchir la rivière sur un radeau..

  • Il y a à peine un an, nous quittions le deuxième tome du Fer et le Feu sur la découverte du cadavre de Samson. Le château de Villemont commence sérieusement à revêtir des atours macabres... Le comte de Charlant et le redoutable Jean-Baptiste Chagnon tiennent Julien pour responsables des meurtres de Villemont et de Sanson. Chagnon est bien décidé à lui faire la peau. De leur côté, Clémence et la baronne Mathilde sont toujours en fuite et tentent de rejoindre la demeure du comte de Charlant afin de tirer au clair cette sombre histoire. Depuis la mort du baron, Mathilde est maintenant devenue riche et les forges lui appartiennent à parts égales avec le comte. Leur association peut devenir fructueuse, mais elle ne se fera pas sans susciter bon nombre de jalousies malsaines...
    Quant à la lettre dérobée par Samson, personne ne l'a retrouvée sur sa dépouille, et les protagonistes de cette histoire sont prêts à tout pour mettre la main dessus, car celle-ci éclaircirait bien des zones d'ombres...

    Saluée unanimement dès sa parution, la série des frères Stalner se poursuit avec toujours plus de suspense et de panache. Les passions sont poussées à leur paroxysme et se déchaînent en tempête sur cette France du XIXème siècle qui bascule d'un monde à l'autre. Une ambiance envoûtante servie par le dessin classique etsans faille des frères Stalner.

  • « La France du Second Empire en ce milieu du XIXème siècle est prospère... Mais affairisme et complots prennent aussi une place importante dans la société. Depuis le début de cette histoire il ne s'était pas passé deux mois, et la fièvre avait déjà envahi la région. L'assassinat du baron de Villemont avait déclenché toute l'affaire... Deux autres morts avaient suivi, toutes aussi violentes que la première, et aussi étranges. D'abord celle de Samson, homme de main du baron, puis celle du comte de Charlant... Est-ce que toutes ces morts avaient un rapport avec cette lettre mystérieusement disparue ?
    Julien, poursuivi dans toute la région, était devenu le coupable idéal. Chagnon, envoyé par les autorités de la capitale, en était persuadé. Il savait que Julien était comme lui à la recherche de cette lettre. Il avait alors lancé toutes les polices sur ses traces, ne lui laissant aucun répit.
    Pendant ce temps, Mathilde de Villemont et Clémence, la demi-soeur du baron, lavées de tous soupçons, étaient retournées au château... » Saluée unanimement dès sa parution, la série des frères Stalner se poursuit aujourd'hui sous la seule signature d'Eric. Les passions sont poussées à leur paroxysme et se déchaînent en tempête dans cette France du XIXème siècle qui bascule d'un monde à l'autre. Une ambiance envoûtante servie par le dessin classique et sans faille d'Eric Stalner.

empty