Mnemos

  • Upside down

    Richard Canal

    Au début du XXIe siècle, les dirigeants des GAFAM et autres NATU portaient les rêves d'une humanité enfin débarrassée de la maladie et de la mort. Ils ont réussi. Dans des îlots artificiels en orbite basse, ils jouissent désormais, à chaque instant, des illusions infantiles du bonheur.

    Le reste de l'humanité survit tant bien que mal sur une Terre rouillée, épuisée, victime de désastres écologiques à répétition. Son histoire n'est pas la même. Le bonheur lui est définitivement inaccessible.

    Dans ce monde fait de béatitude pour les uns et de combats pour les autres, où les IA s'activent en sourdine, certains cherchent à descendre pour retrouver leurs racines quand d'autres veulent monter pour acquérir une part d'éternité.

    /> À travers une star de cinéma oubliée, des dirigeants obnubilés par leur statut social, ou encore un créateur d'un art inconnu, Richard Canal nous plonge au coeur d'un récit croisé où l'intolérable beauté du désastre côtoie la quête d'une humanité perdue.

  • Les hommes sont arrivés sur Deloria au hasard des étoiles. Depuis lors, ils n'ont eu de cesse de tenter de percer ses mystères. Celui des Geyns d'abord, un peuple doté d'une spiritualité complexe qui attribue aux mots un véritable pouvoir et considère la mort comme une Renaissance. Celui des Mornes ensuite, ces menhirs dressés sur tout le continent et qui possèdent la dangereuse capacité de transmutation. Mais Deloria ne livre pas facilement ses secrets... Aymoric de Boismaison, l'ambassadeur terrien et sa femme Beryline, Gary Ulmerson, un xénologue qui tente de comprendre les Mornes et Unger Thorn, capitaine de garnison, devront traverser bien des épreuves avant de découvrir, peut-être,
    les mystères qui entourent la légende des Frahmabores.

empty