Belin Education

  • Que dire à un élève affirmant à son professeur de sciences : « Je ne crois pas à l'évolution des espèces, c'est contraire à ma religion » ?
    Ce livre propose aux enseignants des explications à mobiliser pour répondre, de manière laïque, à ces contestations qui gagnent du terrain en classe et touchent des thèmes variés : évolution, origines de l'Homme, vaccination...
    En cours de sciences, on enseigne des savoirs et non des croyances religieuses ou des opinions. Savoir, opinion, croyance : l'ouvrage propose des critères simples permettant de faire la différence. Il rappelle aussi les fondements épistémologiques et méthodologiques de la démarche scientifique.
    Concis et facile à lire, ce livre attendu par les enseignants aborde une question présente dans les nouveaux programmes du collège. Écrit par un auteur qui a signé plusieurs ouvrages à succès chez Belin et intervient fréquemment dans les établissements scolaires, il s'adresse aux professeurs de sciences au collège et au lycée, aux professeurs des écoles et à tout public intéressé par la question des rapports savoirs/religion.

  • L ouvrage propose une histoire des femmes et du genre dans le cadre des programmes scolaires d histoire.

  • Parce que l'enseignant, toutes disciplines confondues, peut être régulièrement démuni face aux sollicitations que provoque, souvent à chaud, la question de la religion, cet ouvrage proposedes outils à la fois concrets et conceptuelspermettant de déconstruire les préjugés et répondre posément aux questions, remarques et réactions des élèves.Dansce guide d'un genre nouveaus'installeaufil des pagesun dialogue entre un enseignant et un philosophesur la question de la religion.
    Le premier, tout en consignant au jour le jour son expérience de terrain, livre lesméthodes et astucesqu'il a progressivement mises en place, tandis que le second apporte uncadre de réflexionà la myriade de notions abordées et donne sonregard républicainsur les manifestations actuelles du fait religieux.

  • Tout le monde a un jour entendu cette phrase : « J'ai toujours été nul en maths ! » L'enseignement des mathématiques est un sujet qui dépasse le cadre du milieu scolaire. Comment s'est-il construit, d'où proviennent les écueils actuels, comment trouver des solutions pour les élèves et pour les enseignants ? Autant de questions qui sont au coeur de cet ouvrage.
    Préfacé par Cédric Villani, écrit par des auteurs spécialistes, ce livre invite l'enseignant à réfléchir sur les difficultés de l'enseignement des mathématiques.
    Il offre de nombreux points de vue (historique, statistique, sociologique, psychologique, neuroscientifique et, bien sûr, didactique) et s'appuie sur des exemples concrets de situations en classe.
    Cet ouvrage concerne tous les enseignants depuis l'école élémentaire jusqu'au lycée. Il aborde en effet les problématiques de l'enseignement des mathématiques, et non les notions mathématiques elles-mêmes. Il s'adresse également à tout public intéressé par la didactique des mathématiques.

  • Le conte de fées est un genre littéraire qui est au coeur des nouveaux programmes scolaires. Comment aborder ce genre en classe ? Quels textes peut-on lire et étudier avec les élèves de cycle 3 (CM1, CM2 et 6e) ?
    Ce guide de l'enseignement propose à la fois une mise au point littéraire sur les caractéristiques du genre et une sélection de contes accompagnée d'une riche exploitation pédagogique.

    L'ouvrage est structuré en trois parties.
    Partie 1 > Comprendre les contes de fées :
    À travers ces pages, l'auteur offre un panorama complet de l'histoire du conte de fées de ses origines à nos jours, en France et dans le monde. Il décrit avec précision les caractéristiques du genre, les thèmes récurrents et les procédés d'écriture les plus fréquents. Il propose également une synthèse sur les auteurs et les illustrateurs des contes ainsi que sur les adaptations de ces textes littéraires dans d'autres arts (l'imagerie populaire, le cinéma, la BD, le théâtre...) Partie 2 > Lire et analyser les contes de fées :
    Chaque chapitre est structuré en deux parties, la première se composant du texte intégral d'un conte de fées, la seconde proposant une exploitation pédagogique du texte.
    Au fil des chapitres, l'enseignant(e) relira ou découvrira les grands textes du genre et des textes moins connus. Les nombreuses activités et pistes pédagogiques lui permettront d'étudier ces textes avec ses élèves.
    16 textes intégraux dont Le Petit Chaperon rouge (étude comparée des versions de Perrault et Grimm), Le Chat Botté, Barbe-bleue, Les Mille et Une Nuits et des contes de littérature jeunesse contemporaine de différents pays.
    Partie 3 > Petit lexique des contes de fées.

  • Cet ouvrage rassemble, de façon claire, les différents savoirs sur la littérature de jeunesse disséminés jusqu'alors dans des travaux souvent très spécialisés (théoriques ou didactiques) qui ne sont pas toujours d'un accès facile. C'est un outil indispensable pour comprendre et enseigner la littérature de jeunesse telle qu'elle est exploitée dans les nouveaux programmes de cycle 3 et cycle 4.

  • Les EPI (Enseignements Pratiques Interdisciplinaires) sont au coeur de la réforme du collège et des nouveaux programmes scolaires du cycle 4 (5e, 4e, 3e). Ils suscitent beaucoup d'interrogations chez les enseignants, tant sur leurs contenus que sur leurs modalités.
    Ce guide de l'enseignement propose donc une lecture synthétique des textes officiels et une mise en oeuvre pratique de 24 projets interdisciplinaires pour une riche exploitation pédagogique en classe.
    Le guide se compose, pour chacune des 8 thématiques du programme, d'un projet clé-en-main et de deux projets proposant de nombreuses pistes d'exploitation, avec des applications dans tous les niveaux.

    Quelques exemples de projets proposés :
    - Création d'une maquette d'éolienne (thématique « Transition écologique et développement durable »).
    - Enregistrement d'un livre audio pour enfants en anglais (thématique « Langues et cultures étrangères ») - Organisation d'une semaine de collecte alimentaire pour une association (thématique « Information, communication et citoyenneté »).

  • Un guide pour les enseignants d anglais de primaire, collège et lycée constitué de fiches pratiques classées par niveau, et destiné à développer les compétences des élèves en pratiquant la chanson en classe d'anglais.

    60 fiches pratiques (sur 4 niveaux : palier 1, palier 2, classes de secondes, cycle terminal) un répertoire de plus de 1 000 chansons Les bénéfices sont immenses et contribuent à développer toutes les compétences des élèves : mémorisation, prononciation, compréhension, expression, culture, curiosité.

  • Les programmes officiels sont clairs: les enseignants doivent aujourd'hui intégrer la culture artistique dans leur cours.
    Pour les professeurs d'anglais, qui n'ont pas toujours bénéficié d'une formation artistique, cet ouvrage propose : un listing d'oeuvres choisies pour leur correspondance aux thématiques des programmes d'anglais au collège et au lycée ; un panorama de l'histoire de l'art du monde anglophone ; 50 fiches pédagogiques (50 artistes, 50 oeuvres). Chaque fiche propose une approche de l'artiste, une lecture de son oeuvre et les séquences de cours.

  • Cet ouvrage présente les aspects aussi bien théoriques que pratiques de l'enseignement méthodique du langage écrit au cycle 2 par la méthode synthétique phonémique, sans aucun départ global.
    Pour pratiquer avec efficacité quelque méthode que ce soit, il est souhaitable d'être bien informé de ses fondements. Une pédagogie pertinente et efficace doit être adaptée à la fois à l'enfant et à la matière enseignée : quel est l'impact de la structuration d'un enfant de 6 ans sur son appétence et son aptitude à lire ? Comment enseigner efficacement une langue dont la transcription est alphabétique ? Les méthodes synthétiques ont été souvent discréditées.
    Nous avons voulu exposer la richesse de leur pratique et les résultats qu'elles permettent d'obtenir.

  • Une approche originale du graphisme à l'école maternelle Cet ouvrage est destiné à faire acquérir un meilleur langage (articulation, fluidité verbale), à préparer et à perfectionner la lecture et l'écriture, à confirmer la latéralité.
    Les exercices et les jeux proposés aident l'enfant à développer son attention, sa concentration, sa mémoire. Ils constituent un affinement de la perception auditive et visuelle, un entraînement à la motricité verbale, une préparation à l'intériorisation de la forme et de la trajectoire des lettres. Ils peuvent ainsi prévenir certains troubles «dyslexiques» et préparer une meilleure orthographe. Des jeux de doigts et de mains préparent directement à la tenue du crayon et à l'écriture.
    Les chants, support des exercices, sont issus du folklore enfantin. Simples et faciles, leur rythme correspond à l'âge des enfants. Ils soutiennent et dynamisent les graphismes que les enfants ont plaisir à tracer et qui les initient à l'exécution des lettres et à la mise en page du texte écrit.

    Ce livre concerne principalement les enseignants mais également les parents, les orthophonistes, les psychomotriciens, les psychothérapeutes et les ergothérapeutes.

  • Cet ouvrage explique comment sont construites les nouvelles classifications du vivant et propose à tous les enseignants - depuis la maternelle jusqu'aux classes préparatoires - de nombreux conseils, documents et activités de classe. Il est tout particulièrement apprécié au collège, car les professeurs de SVT rencontrent de nombreuses difficultés dans l'enseignement des nouvelles classifications du vivant.
    La première édition se fondait sur des programmes de collège qui seront tous caduques en juin 2008. Dans cette nouvelle édition, la partie collège a donc été entièrement refondue pour coller au plus près aux nouveaux programmes :
    Progression pédagogique, conseils et outils sont exactement adaptés à l'esprit de ces programmes et aux besoins exprimés par les enseignants.
    Cette seconde édition bénéficie en outre de nombreux ajouts et améliorations, fruits de plusieurs années de pratique sur le terrain.

  • Les programmes officiels sont clairs : les enseignants doivent aujourd'hui intégrer la culture artistique dans leur cours. Pour les professeurs d'espagnol, qui n'ont pas toujours bénéficié d'une formation artistique, cet ouvrage propose :
    - un listing d'oeuvres choisies pour leur correspondance aux thématiques des programmes d'espagnol au collège et au lycée ;
    - un panorama de l'histoire de l'art du monde hispanophone.
    - 50 fiches pédagogiques (50 artistes, 50 oeuvres). Chaque fiche propose une approche de l'artiste, une lecture de son oeuvre et les séquences de cours.

  • Les objectifs :
    - expliquer les principes de l'évaluation.
    - définir la compétence orale.
    - comparer différents modes d'évaluation orale.
    - comparer les certifications internationales.
    - guider l'enseignant dans la création de grilles d'évaluation.
    - proposer des activités pour la salle de classe (développer et évaluer la compétence orale).

    Points forts L'évaluation de l'oral est un sujet qui préoccupe beaucoup de professeurs de langue (surtout les professeurs d'anglais). Ce livre est le premier qui répond à toutes les questions qui peuvent être posées à ce sujet. Il n'hésite pas non plus à fournir une appréciation critique du CECRL qui, pour plusieurs raisons, devient de plus en plus contesté du moins pour la façon dont il a été "appliqué" en France.

    Pourquoi ce livre / concurrence Depuis l'intégration des recommandations du CECRL dans les programmes de langues (école, collège et lycée), l'accent mis sur la production orale (en continu et en interaction) pose un grand problème aux enseignants confrontés par la nécessité d'évaluer la production orale selon les critères du CECRL. Certains professeurs ne comprennent pas ce qu'il faut faire, d'autres ne savent pas comment s'y prendre... Étant donné que le bac va sûrement changer en 2013 pour intégrer une épreuve orale, il est essentiel que les enseignants soient informés, rassurés, aidés.
    Public concerné Les professeurs d'anglais, les formateurs et les étudiants en IUFM (+ 35 000)

empty