Nobi Nobi

  • Au petit matin, quand le soleil étend ses rayons, que les grues s'envolent vers le ciel et que les carpes se réveillent, le lac Yamagata est le plus bel endroit de la Terre. C'est là que Seï y trace ses plus jolies calligraphies, c'est là que son frère Shigeru y fait ses plus vivants origamis. Mais voilà que le daimyô déclare la guerre à son voisin. Tout homme âgé d'au moins seize ans sera contraint de se battre sous sa bannière. Shigeru devra partir et peut-être mourir. Le jeune Seï va alors tout tenter pour convaincre le daimyô de renoncer à cette guerre. En trois jours, il peindra trois calligraphies. Trois mots pour arrêter la guerre, trois mots pour sauver son frère. Le mot qui arrêta la guerre est une véritable ode à la paix et à la liberté d'expression.

    Écrit il y a plusieurs années déjà, le texte de la talentueuse Audrey Alwett (Légendes de Troy, SinBad) résonne évidemment de manière encore plus prononcé aujourd'hui. Cinq ans après Princesse Pivoine, Ein Lee réussit le tour de force de sublimer cette histoire intemporelle grâce à ses dessins éclatants de sincérité. Une oeuvre puissante et majeure à lire par tous.

  • Le conte japonais le plus connu des libraires.

  • Un jour, Urashima Tarô, un modeste pêcheur, sauve la vie d'une tortue géante maltraitée par un groupe d'enfants, et la remet à la mer. Le lendemain, cette dernière revient et l'invite à l'accompagner au Royaume du dieu des mers. Tarô accepte sans hésiter et plonge ainsi au plus profond de l'océan. Il est alors présenté au légendaire dragon Ryûjin, mais aussi à sa fille Otohimé, jeune femme à la beauté délicate. Le pêcheur et la déesse tombe passionnément amoureux l'un de l'autre et vivent alors sept jours merveilleux sans se séparer un seul instant. Mais au soir du septième jour, Tarô est pris d'une immense mélancolie et souhaite retourner à la surface pour revoir sa famille. Otohimé accepte, et offre à son bien-aimé une mystérieuse boîte, tout en lui faisant promettre de ne jamais l'ouvrir... Que peut bien contenir ce coffret ?

    Légende traditionnelle par excellence du folklore japonais, Urashima Tarô offre une plongée au plus profond d'un royaume chimérique et hors du temps, grâce à de sublimes illustrations renversantes de détails et de couleurs.

  • Il y a sept siècles de cela, à Dan-no-ura, eut lieu une bataille entre les clans des Heike et des Genji. Elle mit dramatiquement fin à la longue rivalité qui les opposait. Hôichi est un musicien aveugle qui excelle à jouer du biwa et chante merveilleusement bien cette bataille. Tellement bien qu'un jour, un grand seigneur lui envoie un samouraï chargé de l'amener à lui pour l'entendre chanter. Hôichi n'a pas d'autre choix que de le suivre... Or ce noble seigneur n'est peut-être pas celui qu'il paraît être, et le pauvre aveugle ne va pas tarder à découvrir l'effrayante vérité. Heureusement que l'un des amis du temple où il loge s'est pris d'affection pour lui et veille sur son bien-être. Extraite du recueil Kwaidan de Lafcadio Hearn, la légende de Hôichi fait s'accorder histoire de fantômes et récit épique au son du luth japonais.

  • Kaguya est une bien étrange petite fille, haute comme un grain de riz et lumineuse comme l'astre de la nuit. Un jour, un pauvre vieillard croise son chemin, et décide de lui offrir son toit. Sa générosité est vite récompensée :
    Aux côtés de Kaguya, tout devient facile ! L'enfant semble semer la chance autour d'elle.
    Kaguya grandit en beauté et en bonté, sa réputation dépasse vite les frontières de son village et les princes se pressent pour venir demander sa main. La belle, pourtant, les renvoie un à un. Non, elle ne peut pas se marier, elle ne le pourra jamais. Quel terrible secret cachent les larmes de Kaguya ?
    L'empereur est bien décidé à le percer, quitte à y perdre l'éternité.

  • Dans un lointain Japon, vit un vieil homme honnête et travailleur. Il passe ses journées dans la montagne, à ramasser du petit bois pour faire des fagots. Un jour, il entend des piaillements épuisés : au pied d'un arbre repose un minuscule moineau blessé. Il prend l'oiseau entre ses mains et décide de le ramener pour le soigner. Au fil des jours, le vieil homme et le moineau commencent à lier une forte amitié. Tandis qu'ils s'amusent tous les deux, son épouse, aigrie, les observent avec agacement. Jusqu'au jour où, alors que le vieil homme s'était absenté, le moineau commence à picorer de la fécule de riz, mise à sécher dehors par l'épouse. Hors d'elle, la vieille femme... coupe la langue de l'oiseau pour le punir, et celui-ci s'enfuit, effrayé !
    Commence alors pour le vieil homme un long périple à la recherche du moineau, où il finira par découvrir que son petit compagnon cache une autre identité, tandis que la cupidité de son épouse va être mise à rude épreuve...
    Conte traditionnel typique du folklore japonais, Suzume, le chant du moineau nous apprend que seuls les actes les plus purs engendrent une véritable richesse.

  • Alors qu'il rentre de la pêche, Makoto, un jeune paysan, trouve sur son chemin une grue blessée. Il soigne l'animal, puis le regarde s'envoler. Le soir même, une jeune femme nommée Saori frappe à sa porte : la tempête qui se prépare l'empêche de rentrer chez elle. Avec le temps, les deux jeunes gens tombent amoureux l'un de l'autre et décident de ne plus se quitter.
    Le couple vit heureux, mais l'hiver s'installe et les provisions viennent vite à manquer. Saori propose alors à son bienaimé de tisser pour lui une étoffe qu'il pourra vendre au marché. Mais pour cela, Makoto doit lui faire la promesse de ne jamais ouvrir la porte de la pièce dans laquelle Saori s'enferme pour travailler.

    Dans la lignée de Princesse Pivoine, Le Secret de la grue blanche fait découvrir aux enfants une histoire typiquement japonaise toute en délicatesse et en sentiments.

  • Dans un Japon lointain, la douce et rêveuse Princesse Aya se prépare à un mariage dintérêt souhaité par son père. Un soir, alors quelle flâne dans les parterres de pivoines, ses fleurs préférées, elle est sauvée dune chute certaine par le plus beau des samouraïs. Mais celui-ci disparaît comme par magie aussi vite quil est apparu. Qui peut bien être ce mystérieux jeune homme ?

    Par sa spiritualité et son attachement à la Nature, Princesse Pivoine sinscrit dans la plus pure tradition des contes populaires japonais. Cette légende se teinte de surnaturel et de mélancolie grâce aux sublimes illustrations dEin Lee, talentueuse et jeune artiste à suivre de près. Un moment dévasion et de rêve à partager


    />

  • « Joli pétale blanc, danse en virevoltant, et reviens-moi fleuri, pour m'offrir une amie ! » C'est sous le grand cerisier que la petite Shizuka fait le voeu de trouver une amie pour combler sa solitude. Quelques jours plus tard, une jeune fille en kimono rouge l'attend près de l'arbre. Les deux fillettes deviennent très vite complices. Mais qui est la mystérieuse Akiko qui semble si bien connaître les secrets de la Nature ? Et quel est donc ce pays magique qu'elle va faire découvrir à Shizuka ?

  • Au pays de Kawachi, la princesse Haruka grandit dans l'affection de ses parents. Mais un jour, la maladie frappe sa mère bien aimée. Dans son dernier souffle, elle lui pose un bol sur la tête et fait une prière afin que celui-ci la protège dans son avenir. Le sort fait que Haruka ne peut plus ôter cette coiffe de bois qui lui dissimule le visage. Devenue différente aux yeux de tous, elle est soumise au dédain et aux moqueries. Elle décide de partir loin et devient simple servante chez un grand seigneur. Son chemin croise alors celui du prince Kaito qui s'éprend de Haruka malgré la malédiction qui pèse sur elle. Pourtant, ne dit-on pas que l'amour est le plus grand des sortilèges ?

empty