Langue française

  • Le voyage de Jean-Yves Loude dans l'archipel du Cap-Vert en 80 jours.
    Un jour le gouvernement capverdien, la mission française de coopération et Radio France lui confièrent la mission d'enregistrer les musiques traditionnelles des neuf îles habitées, pour constituer les archives sonores du pays. C'est à cette occasion qu'il entendit pour la première fois la chanson du bagne de Tarrafal : une prison où étaient jetés ceux qui réclamaient la liberté à l'époque où le Portugal et ses colonies, dont le Cap-vert, subissaient une terrible dictature. Cette chanson alertait le monde sur l'existence des tortures qui y étaient pratiquées ; elle fut interdite et son auteur enfermé dans la forteresse. Pour ne pas oublier et pour transmettre aux enfants l'importance capitale de la liberté d'expression, une richesse à défendre à tout prix, toute sa vie, l'auteur a écrit ce conte.

    Voici l'histoire :

    Zé vit au Cap-Vert, seul avec son grand-père Ses parents ont fui la sécheresse et la misère A dix ans, Zé fait danser les gens des nuits entières A l'accordéon, on dit qu'il est hors pair En revanche, son école est plus que particulière C'est une ancienne prison dont le portail reste ouvert Les élèves y étudient tant que le soleil les éclaire Mais le soir, à minuit, la chanson d'un prisonnier s'élève dans l'air Y aura-t-il quelqu'un pour comprendre cet air de liberté ?
    Et si c'était Zé avec son accordéon en bandoulière ?

  • Tournoi dans l'Himalaya

    Jean-Yves Loude

    • Tapabord
    • 24 Septembre 2018

    Babou Sher, jeune musicien, vit au nord du Pakistan dans une vallée de l'Himalaya. Un matin, une nouvelle éclate : un tournoi exceptionnel de polo va avoir lieu à 4000 mètres, sur le plus haut terrain du monde.
    Le «polo sauvage» est le sport préféré des cavaliers d'Asie Centrale. Babou Sher rêve de faire partie du voyage pour accompagner le galop des chevaux au son du hautbois. Mais sera-t-il capable d'en supporter les épreuves ?

  • Trois légendes des Indiens Cherokee, Lakota et Iroquois ont été réunies dans cet album.
    Dans les contes des Indiens d'Amérique, la Nature est très présente notamment les oiseaux. Ils les appellent avec tendresse «le petit peuple du ciel». Ils nous enseignent avec humour la ruse, la patience, la solidarité... et ils apportent aux hommes l'un des plus beaux cadeaux, le chant des flûtes, qui permet aux jeunes gens de trouver l'amour.

  • Clarice plus nous

    Sylvain Zorzin

    • Tapabord
    • 18 Septembre 2019

    Cyril, un adolescent de seize ans, se réveille à l'hôpital après un coma de quelques heures. Partiellement amnésique, il reconstitue peu à peu son histoire, découvrant les raisons qui l'ont conduit à se retrouver dans cette chambre, avec ces blessures sur le corps. Tous ses repères ont vacillé en une semaine à peine - son amitié est-elle vraiment solide ? Et qu'en est-il de son amour si fort pour Clarice ? Chiche ! La vie pourrait-elle se résoudre ainsi sur un coup de poker ? Chiche... Ce texte, réaliste, est l'histoire d'une amitié qui se frotte aux ronces de la jalousie. L'apprentissage des sentiments est un parcours lent et périlleux... Sylvain Zorzin est journaliste. Il a publié de nombreuses histoires en presse jeunesse et ado, ainsi que plusieurs romans.

  • De la neige au Congo

    Sylvain Zorzin

    • Tapabord
    • 18 Septembre 2019

    Sébastien a une vie de collégien presque ordinaire : il n'aime pas son quartier, ses parents sont sur son dos, il est amoureux, les profs font leur taf de prof, MAIS... il vit avec la certitude que sa maladie est mortelle. Il est atteint d'une sclérose en plaques. Ça lui ferait presque plaisir d'avoir ainsi la vision d'un stop final. Et puis ça peut avoir un petit effet auprès des copains ! Jusqu'au jour où arrive un ancien enfant-soldat, Wilson... Ce roman sensible au ton direct, rebondit sur les émotions qu'un adolescent expérimente. Il interroge les destins particuliers, la maladie difficile à affronter et la fascination qu'exercent sur nous les personnes «différentes». Sylvain Zorzin est journaliste. Il a publié de nombreuses histoires en presse jeunesse et ado, ainsi que plusieurs romans aux éditions Bayard Jeunesse.

  • Errin et Lia, s'échappent d'un mystérieux centre d'expériences, isolé dans les étendues sauvages du Montana, où plusieurs agences de sécurité américaines ont rassemblé des sujets dotés de pouvoirs médiumniques. Mais si ces sidérantes capacités étaient destinées à conduire une entreprise dangereuse pour l'avenir de l'humanité ? Leur fuite devient le début d'une longue quête pour tenter de comprendre les intentions de la puissante NSA. Suite à de multiples rencontres, l'incroyable vérité se fait jour. Mais dès lors, Errin et Lia, investis d'une mission capitale vont admettre qu'ils n'en sont qu'au début d une odyssée dont dépend le sort de l'univers tout entier...
    L'auteur, passionné de cinéma, a écrit ce roman mêlant fantastique et science-fiction dans la logique et le découpage cinématographiques.
    Gilles Marsal né à Paris, vit depuis 14 ans à Pekin et travaille pour la CCTV (télévision chinoise).

  • Pourchassés par les services secrets américains, Errin et Lia se réfugient au sein d'une communauté en Arizona. Mais l'ambitieux Fairbanks veut récupérer les secrets que l'alien a transfusés dans le cerveau d'Errin. Celui-ci a été choisi pour une mission capitale pour la survie de l'univers. Les deux jeunes gens fuient à nouveau. Lia, dont les pouvoirs supranormaux ne cessent de se développer, est recueillie par d'énigmatiques personnages. Errin s'embarque pour l'Asie où ses visions le conduisent au Tibet. Mais c'est à Londres que va se livrer une bataille entre deux puissantes confédérations galactiques...

  • « Ce qui me plaît dans la poésie c'est que l'on peut tout dire avec les mots de tous les jours : dire le vent, la pluie, les fleurs, l'herbe qui pousse, mais derrière ces choses simples se cache ce que l'on pense du monde, comment l'on y vit, comment l'on y est bien ou mal. La poésie, c'est un peu de liberté pourvu qu'on l'aime et que l'on sache la goûter ». Un ouvrage qui s'adresse sans limite ni frontière du plus jeune public jusqu'au mieux averti. La poésie est bien ce lieu singulier qui ouvre le regard sur chaque chose.

  • À la manière du haïku, le vent et l'arbre caressent ou embrasent la terre. Les photographies font contrepoint à la poésie pour rendre une autre musique. Un ouvrage qui s'adresse sans limite ni frontière du plus jeune public jusqu'au mieux averti. La poésie est bien ce lieu magique et modeste qui ouvre le regard sur chaque chose.

  • « Écoute la musique » commence chaque strophe et se poursuit par une onomatopée qui évoque une langue, un paysage, une histoire, un voyage, une époque, un concept, une personnalité, un fait, une émotion, un rêve... Ce qui semblait une comptine drôle, piquante ou insolite devient une invitation à prendre conscience du monde qui nous entoure, à le redécouvrir grâce aux sonorités et aux images qu'elles provoquent pour devenir une singulière déclaration d'amour.

  • Ouh-ouh-ouh Nouv.

    Ouh-ouh-ouh

    Kouam Tawa

    Un enfant en relation avec les adultes, les animaux, la nature, l'école, découvre le monde. On le devine qui s'émerveille, s'interroge face à ce qui l'entoure et dans le même temps, il semble enfermé en lui-même.Est-il différent des autres ? Ou bien est-il plus grand?

empty