Flammarion

  • « Toujours, j'ai eu ce besoin de bâtir des passerelles entre le passé et le présent ; entre les générations ; entre les cultures, celle de l'Orient et celle de l'Occident ; entre des personnes de conditions différentes, un intello et un voyou; entre un homme et une femme.
    Entre la vie et la mort. Je veux comprendre.
    Si l'on a le courage d'envisager le tragique de notre destin, de le dire, de l'écrire, je crois qu'il nous est alors possible de nous comprendre les uns les autres. » A. C.

  • Ce volume comprend : La Mauvaise Conscience - Du mensonge - Le Mal - L'Austérité et la Vie Morale - Le Pur et l'Impur - L'Aventure - L'Ennui - Le Sérieux - Le Pardon.

  • Un panorama de la poésie en France depuis 1960, regroupant une centaine d'auteurs sur trois générations, d'une grande diversité. Offre aussi un récit chronologique retraçant les moments forts de cette histoire et des notices sur les auteurs. L'histoire et l'anthologie, complémentaires, permettent de comprendre les inflexions d'un mouvement collectif, les courants et les apports solitaires.

  • Recueil des oeuvres de l'auteur, dans l'ordre chronologique, publiées entre 2001 et 2010.

  • Recueil des oeuvres poétiques et fictionnelles de l'écrivain français, publiées pour la première fois entre 1990 et 2000.

  • « Sorcier suprême du reportage » (John le Carré), Ryszard Kapucinski a été traduit dans le monde entier et porté aux nues par Gabriel García Márquez et par Salman Rushdie. Depuis sa mort, en 2007, on ne cesse de redécouvrir le reporter exceptionnel qu'il était. Ce volume rassemble ses plus grands textes ainsi que des extraits d'un recueil de jeunesse inédit en français. Lire « Kapu », c'est rencontrer non seulement un formidable témoin du XXe siècle, observateur inlassable des conflits et des révolutions (de la guerre civile en Angola à la chute des régimes dictatoriaux en Éthiopie ou en Iran, des soubresauts de l'Amérique latine à la désintégration du bloc soviétique), un homme de terrain au regard d'ethnologue, qui a pour maîtres mots curiosité et empathie, mais aussi un écrivain de talent, explorateur passionné de la frontière entre écriture documentaire et littérature, dans la lignée d'un Albert Londres ou d'un Truman Capote.

  • Les cantos

    Ezra Pound

    Les Cantos, oeuvre totale qu'Ezra Pound forgea tout au long de sa vie (entre 1915 et 1960), est le plus important poème épique du XXe siècle. Monument et référence incontournable aux USA pour plusieurs générations de lecteurs, la traduction de cet ouvrage parut pour la première fois chez Flammarion en 1986, créant une véritable onde de choc dans les milieux littéraires et poétiques. Les Cantos étaient épuisés en France depuis plus de dix ans. La sortie dans la collection MILLE & UNE PAGES de cette nouvelle édition augmentée et enrichie de cent vingt pages d'annexes est l'occasion de remettre à l'honneur ce texte majeur, et de se pencher sur ses répercussions dans la poésie d'aujourd'hui

  • Le présent volume rassemble pour la première fois une grande part de l'oeuvre poétique d'Andrée Chedid de 1949 à 2010:Textes pour un poème, Visage premier, Fraternité de la parole, Cérémonial de la violence, Cavernes et Soleils, Épreuves du vivant, Tant de corps et tant d'âmes, Par-delà les mots, Territoires du souffle, L'Étoffe de l'univers. Il nous invite à redécouvrir une oeuvre unique, qui a fait d'Andrée Chedid une poète majeure de son temps.

  • Hiver 1711-1712. Le monastère de Port-Royal doit être rasé, détruit jusqu'aux fondations. Trois mille corps qui y étaient ensevelis sont exhumés, jetés pêle-mêle dans des chariots, conduits dans des fosses communes ? leurs os sont abandonnés aux chiens. De l'abbaye qui avait irradié la vie spirituelle, intellectuelle et artistique du pays, le Roi-Soleil voulait qu'il ne demeurât rien.
    C'est un siècle plus tôt que ce couvent sans éclat de la vallée de Chevreuse avait entrepris, sous la conduite de la mère Angélique Arnauld, de se réformer, devenant un flambeau de la France chrétienne. Marqué par l'influence de l'abbé de Saint-Cyran, pétri d'augustinisme, Port-Royal posa les droits inaliénables de la conscience face à toute autorité, au nom de la grandeur imprescriptible d'une créature déchue, mais conçue à l'image de Dieu. Il contrariait le règne de la vanité, le primat de la raison d'État et les fondements de l'absolutisme.
    L'abbaye martyre a survécu par l'esprit. Religieuses, grandes dames, Solitaires, écrivains liés au monastère comme Pascal ou Racine nous ont légué un ensemble d'oeuvres où resplendit l'alliance de l'intelligence et du coeur. Cette anthologie rassemble, pour la première fois, des textes qui retracent l'histoire et font résonner la voix de Port-Royal. Descriptions des lieux et des activités quotidiennes, récits de vies et portraits, lettres, journaux spirituels : cette éblouissante somme d'écrits dévoile la face cachée du Grand Siècle.

    Couverture : Abbaye de Port-Royal des Champs, © RMN / Thierry Ollivier


  • Havre des Saints OEuvre croisée La Chute de l'Amérique Désert dévorant Le Livre des rêves
    WILLIAM S.BURROUGHS BURROUGHS / GYSIN ALLEN GINSBERG BRION GYSIN JACK KEROUAC
    Pour Jack Kerouac, le terme, « beat » signifie « Être, d'une façon non dramatique, au pied de son propre mur ». En 1957, Sur la route devenait le livre-symbole de la liberté, de la contestation des valeurs bourgeoises et de la révolte face à la cupidité du monde. Née à New York de l'amitié entre quatre hommes, Kerouac, Ginsberg, Cassady et Burroughs, la Beat Generation revendiquait des engagements politiques forts et refusait la course à l'argent. De leur vivant, les artistes Beat vivaient l'art comme une continuité, une a oeuvre commune. Pour la première fois, leurs textes sont ici réunis selon leur vraie vocation et forment un tout cohérent.
    Préface par Gérard-Georges Lemaire
    OEuvre croisée est le recueil des expériences littéraires - dont le fameux cut-up - de Brion Gysin et William S. Burroughs à quatre mains et deux esprits réunis pour en former un troisième.
    Désert dévorant est le roman d'un Je se changeant en une multitude d'Autres qui voient le monde autrement. Cette oeuvre rare, qui opère comme un charme, nous plonge dans l'inconscient de notre esprit prisonnier.
    Série de carnets où Kerouac a noté toutes les séquences oniriques qui l'ont hanté, Le Livre des rêves fait surgir dans ses récits étranges les fantômes des membres de la Beat Generation.
    Vieux camés, agents de la CIA, gangsters, hordes de garçons superbes menaçant tous les ordres existants : W. S. Burroughs fait jaillir dans Havre des Saints des fantasmes fulgurants.
    Chronique politique de l'Amérike de 1965 à 1971, La Chute de l'Amérique est un cri de révolte, un voyage d'hallucination qui chante une réalité disloquée, le déclin de l'Occident, mais aussi sa sacralité et son éternité.


  • Né à Narbonne en 1889, installé en 1910 à Montmartre où il participe à la naissance du cubisme, Pierre Reverdy fonde en 1917 la revue Nord-Sud, en même temps qu'il renouvelle la poésie française aux côtés d'Apollinaire, de Max Jacob, de Blaise Cendrars et de quelques autres. Dès la fin des années 1920, il se retire dans le village de Solesmes, où il poursuit son oeuvre exigeante et solitaire jusqu'à sa mort en 1960. Cette édition en deux volumes de ses oeuvres complètes remet pour la première fois en perspective l'ensemble de son parcours. On y trouvera bien sûr, au fil de la chronologie, ses grands recueils poétiques (Plupart du temps, Main d'oeuvre... ), mais aussi ses étonnants récits (Le voleur de Talan, La Peau de l'homme, Risques et périls), ses trois volumes de " notes " (Le Gant de crin, Le Livre de mon bord, En vrac) et la totalité de ses textes critiques sur la peinture et la poésie.

  • Né en Roumanie en 1896, Tristan Tzara s'installe à Zurich au début de la Première Guerre mondiale : c'est en 1916, au Cabaret Voltaire, que voient le jour les premières manifestations de Dada, l'anti-mouvement perturbateur dont l'onde de choc se propage très vite en Europe - et notamment à Paris, où Tzara vient s'établir en 1920.
    Il est alors proche de Francis Picabia et du groupe de la jeune revue "Littérature" : Breton, Aragon, Soupault... qui vont "adopter" Dada avant de rompre avec lui pour inventer le surréalisme. La trajectoire de Tzara sera dès lors plus solitaire, rythmée par la parution de ses grands recueils poétiques : De nos oiseaux (1929), L'Homme approximatif (1931), L'Antitête (1933), Midis gagnés (1939), De mémoire d'homme (1950)...
    Il meurt à Paris en 1963. Cette édition, qui regroupe pour la première fois en un seul volume l'intégralité de son oeuvre poétique, permet de la redécouvrir dans sa continuité et sa constante invention.

empty