Bandes dessinées / Comics / Mangas

  • L'homme derrière son écran peut être cynique, désabusé, fainéant et totalement désinvesti d'une entreprise qui lui apparaît comme un monstre froid et inhumain. Ce terrible constat est cependant servi par un humour absolument dévastateur et profondément hilarant. Une réussite saluée dans 65 pays par des millions de lecteurs.

  • Après l'ère industrielle puis l'explosion des sociétés de service, le monde de l'entreprise est une fois encore en pleine mutation. Informatique, communication, délocalisation, le travail et le management changent à la veille du XXIème siècle. Alors que se passera-t-il dans l'entreprise de demain ? Scott Adams, lui, a choisi d'évoquer la pire des évolutions.

    Le patron exploite méticuleusement des employés sous-payés qui le lui rendent bien en sabordant les dossiers qu'ils n'ont pas réussi à passer au voisin... Les plus mercantiles et les plus arrivistes arrivent à tirer leur épingle du jeu : gagner beaucoup d'argent sans rien faire. Les autres se contentent de ne pas gagner beaucoup d'argent mais sans faire grand chose non plus... Telle est l'entreprise moderne, où la haute technologie décuple l'incompétence, celle dans laquelle nous passons un tiers de notre vie A la fois spectateur et acteur de cet univers absurde et paradoxal, Dilbert nous raconte sa vie de tous les jours, subtil mélange de dictature et d'anarchie, d'ultra-libéralisme et de bureaucratie.

  • Les fourberies de Dilbert

    Scott Adams

    • First
    • 14 Novembre 2002

    Dans Le Principe de Dilbert, Scott Adams illustrait la théorie selon laquelle les patrons sont tous des incompétents et nos collègues, tous des imbéciles. Avec ce nouveau recueil à l'humour décapant, il pousse le raisonnement encore plus loin et nous démontre qu'ils sont aussi tous plus ou moins fourbes. Le domaine de la fourberie recouvre une vaste zone floue située entre une conduite très intègre et des activités carrément délictueuses : Avez-vous affaire à des petits malins qui ont la curieuse habitude de tomber malades le nombre exact de jours que leur entreprise leur accorde ? Votre collègue de bureau a-t-il tendance à faire systématiquement main basse sur la dernière tasse de café et à décamper ? Votre chef a-t-il la fâcheuse renommée de s'approprier les meilleures idées de ses collaborateurs, de leur donner des tâches grotesques à effectuer ? Vous-mêmes, êtes-vous bien sûr d'avoir transmis les éléments cruciaux de vos dossiers à votre remplaçant ? Bienvenue à Sournoiseville, Retorsbourg. Bienvenue dans l'Entreprise où opèrent les faux-jetons, les combinards et les tire-au-flanc, ces individus roublards et fuyants ! En compagnie de tous les personnages habituels de la bande dessinée (publiée dans plus de 2 000 quotidiens dans le monde) l'auteur et son héros favori nous donnent le fou rire même lorsqu'ils pointent le doigt sur des vérités, pas toujours bonnes à entendre, concernant les autres mais aussi nous-mêmes. - Depuis la récession et les scandales. Dilbert a repris du service (L'Express, 14/11/2002) - Dans Le Principe de Dilbert, Scott Adams illustrait la théorie seoln laquelle les patrons sont tous des incompétents et nos collègues tous des imbéciles. Avec ce nouveau livre, il nous démontre qu'ils sont tous plus ou moins fourbes (Métro, 14/11/2002) - Comment maximiser ses congés maladie, gagner sa vie grace au licenciement, l'art de se lamenter. Les fourberies de Dilbert sont un vrai guide de la dérobade (Challenges, 14/11/2002) - Avec son cynisme habituel, ses dessins désolpilants, et tous les bons conseils pour survivre en milieu hostile (le bureau). Commment pourrait-on s'en passer ? ( Biba, dec 2002)

  • Dilbert et ses collègues de bureau poursuivent leur expérimentation in vivo du monde merveilleux de l'entreprise : visite du PDG, formation ou harcèlement continu, maintenance informatique, réunions préparatoires aux réunions, etc. : jamais l'absurde n'aura été aussi réaliste !
    Un conseil, ne dites surtout pas à votre patron que vous lisez Dilbert...

  • Travaillons dans la joie

    Scott Adams

    • First
    • 25 Novembre 1998

    Produire des sons pour faire craquer son entourage est également un divertissement formidable. Chaque collègue étant unique, vous allez peut-être devoir vous livrer à un certain nombre d'expériences avant de déterminer quels sons en particulier seront les plus pénibles pour les uns et les autres. Mais le jeu en vaut vraiment la chandelle. Ce guide du bien-être au travail vous explique comment trouver le bonheur aux dépens de ceux avec qui vous travaillez. Avec des techniques toutes dilbertiennes pour faire croire aux autres que vous êtes très occupé, savoir vous faire obéir de votre patron, faire passer le temps en empoisonnant la vie privée de vos collègues, etc. L'enfer quotidien de la vie au bureau raconté par Scott Adams.

  • This best-of Dilbert book includes Scott Adams' 2,000-plus favourite selections of his more than 8,500 strips, compiled to celebrate his 20th anniversary.

  • Mondialisation, globalisation, rationalisation. Apprenez à vivre nerveusement avec ces trois mots clés de l'univers Dilbert. Surtout si vous êtes entourés de patrons incompétents et sûrs d'eux, de collègues lâches et arrivistes, de notes de service ubuesques et de réunions inutiles et insupportables à répétition.
    Et ne riez pas car tout le monde aura un jour affaire à Dilbert...

  • Après l'ère industrielle puis l'explosion des sociétés de service, le monde de l'entreprise est une fois encore en pleine mutation. Informatique, communication, délocalisation, le travail et le management changent à la veille du XXIème siècle. Alors que se passera-t-il dans l'entreprise de demain ? Scott Adams, lui, a choisi d'évoquer la pire des évolutions.

    Le patron exploite méticuleusement des employés sous-payés qui le lui rendent bien en sabordant les dossiers qu'ils n'ont pas réussi à passer au voisin... Les plus mercantiles et les plus arrivistes arrivent à tirer leur épingle du jeu : gagner beaucoup d'argent sans rien faire. Les autres se contentent de ne pas gagner beaucoup d'argent mais sans faire grand chose non plus... Telle est l'entreprise moderne, où la haute technologie décuple l'incompétence, celle dans laquelle nous passons un tiers de notre vie A la fois spectateur et acteur de cet univers absurde et paradoxal, Dilbert nous raconte sa vie de tous les jours, subtil mélange de dictature et d'anarchie, d'ultra-libéralisme et de bureaucratie.

  • Après l'ère industrielle puis l'explosion des sociétés de service, le monde de l'entreprise est une fois encore en pleine mutation. Informatique, communication, délocalisation, le travail et le management changent à la veille du XXIème siècle. Alors que se passera-t-il dans l'entreprise de demain ? Scott Adams, lui, a choisi d'évoquer la pire des évolutions.

    Le patron exploite méticuleusement des employés sous-payés qui le lui rendent bien en sabordant les dossiers qu'ils n'ont pas réussi à passer au voisin... Les plus mercantiles et les plus arrivistes arrivent à tirer leur épingle du jeu : gagner beaucoup d'argent sans rien faire. Les autres se contentent de ne pas gagner beaucoup d'argent mais sans faire grand chose non plus... Telle est l'entreprise moderne, où la haute technologie décuple l'incompétence, celle dans laquelle nous passons un tiers de notre vie A la fois spectateur et acteur de cet univers absurde et paradoxal, Dilbert nous raconte sa vie de tous les jours, subtil mélange de dictature et d'anarchie, d'ultra-libéralisme et de bureaucratie.

  • Après l'ère industrielle puis l'explosion des sociétés de service, le monde de l'entreprise est une fois encore en pleine mutation. Informatique, communication, délocalisation, le travail et le management changent à la veille du XXIème siècle. Alors que se passera-t-il dans l'entreprise de demain ? Scott Adams, lui, a choisi d'évoquer la pire des évolutions.

    Le patron exploite méticuleusement des employés sous-payés qui le lui rendent bien en sabordant les dossiers qu'ils n'ont pas réussi à passer au voisin... Les plus mercantiles et les plus arrivistes arrivent à tirer leur épingle du jeu : gagner beaucoup d'argent sans rien faire. Les autres se contentent de ne pas gagner beaucoup d'argent mais sans faire grand chose non plus... Telle est l'entreprise moderne, où la haute technologie décuple l'incompétence, celle dans laquelle nous passons un tiers de notre vie A la fois spectateur et acteur de cet univers absurde et paradoxal, Dilbert nous raconte sa vie de tous les jours, subtil mélange de dictature et d'anarchie, d'ultra-libéralisme et de bureaucratie.

  • Après l'ère industrielle puis l'explosion des sociétés de service, le monde de l'entreprise est une fois encore en pleine mutation. Informatique, communication, délocalisation, le travail et le management changent à la veille du XXIème siècle. Alors que se passera-t-il dans l'entreprise de demain ? Scott Adams, lui, a choisi d'évoquer la pire des évolutions.

    Le patron exploite méticuleusement des employés sous-payés qui le lui rendent bien en sabordant les dossiers qu'ils n'ont pas réussi à passer au voisin... Les plus mercantiles et les plus arrivistes arrivent à tirer leur épingle du jeu : gagner beaucoup d'argent sans rien faire. Les autres se contentent de ne pas gagner beaucoup d'argent mais sans faire grand chose non plus... Telle est l'entreprise moderne, où la haute technologie décuple l'incompétence, celle dans laquelle nous passons un tiers de notre vie A la fois spectateur et acteur de cet univers absurde et paradoxal, Dilbert nous raconte sa vie de tous les jours, subtil mélange de dictature et d'anarchie, d'ultra-libéralisme et de bureaucratie.

  • Après l'ère industrielle puis l'explosion des sociétés de service, le monde de l'entreprise est une fois encore en pleine mutation. Informatique, communication, délocalisation, le travail et le management changent à la veille du XXIème siècle. Alors que se passera-t-il dans l'entreprise de demain ? Scott Adams, lui, a choisi d'évoquer la pire des évolutions.

    Le patron exploite méticuleusement des employés sous-payés qui le lui rendent bien en sabordant les dossiers qu'ils n'ont pas réussi à passer au voisin... Les plus mercantiles et les plus arrivistes arrivent à tirer leur épingle du jeu : gagner beaucoup d'argent sans rien faire. Les autres se contentent de ne pas gagner beaucoup d'argent mais sans faire grand chose non plus... Telle est l'entreprise moderne, où la haute technologie décuple l'incompétence, celle dans laquelle nous passons un tiers de notre vie A la fois spectateur et acteur de cet univers absurde et paradoxal, Dilbert nous raconte sa vie de tous les jours, subtil mélange de dictature et d'anarchie, d'ultra-libéralisme et de bureaucratie.

  • La Bourse et Internet, vous n'y couperez pas, la nouvelle économie est en marche. Alors, prenez le train avec Dilbert et sa fabuleuse capacité à déjouer tous les pièges concoctés par une direction sournoise et des collègues jaloux du moindre privilège. Et ne riez pas car tout le monde aura un jour affaire à Dilbert...

empty