• Patricia Delfine, sorcière philanthrope qui parle le langage des animaux, et Laurence Armstead, petit génie de l'informatique qui déteste qu'on l'appelle Larry, étaient faits pour se rencontrer. Tous deux sont des parias, incompris de leurs familles et méprisés par la société, mais l'un comme l'autre sont appelés à connaître un destin exceptionnel. Alors que la fin du monde approche, ils vont devenir à leur corps défendant les champions d'un conflit qui les dépasse et dont dépend le sort de l'humanité. A moins que le lien indéfectible qui les unit ne porte en lui les clés d'une troisième voie...

  • Doug et Judy ont tous les deux un pouvoir. Judy voit tous les futurs possibles, telles les branches d'un arbre aux ramifications infinies. Doug est lui aussi prescient, mais il ne perçoit qu'un seul avenir, une séquence d'événements prédéterminés qui advient inexorablement. Deux visions que rien ne peut réconcilier, sinon l'amour qu'ils se portent l'un à l'autre. Doug sait précisément quand et comment se terminera leur histoire, mais Judy fera tout pour l'éviter...
    « Six mois, trois jours » et les cinq autres nouvelles de ce recueil donnent à lire un aperçu de l'immense talent de Charlie Jane Anders.

empty