Jeunesse

  • Le roi est mort, et son successeur, son fils Mathias, est encore un petit garçon. Les ministres veulent gouverner seuls, mais Mathias Ier, lui, veut régner.

  • Ouvrage Comme dans la plupart des romans de Janusz Korczak pour la jeunesse, Kaytek le Magicien (1934) a pour héros un jeune garçon. Il s'agit ici d'un enfant et de son rapport au monde, en particulier celui des adultes tout-puissants. Kaytek est un garçon espiègle, souvent en butte à l'incompréhension autoritaire des grandes personnes. Il veut donc acquérir des pouvoirs magiques qui lui permettront d'agir à sa guise. Ses premiers exploits de magicien relèvent surtout de la farce burlesque, mais peu à peu vont tourner à la catastrophe, et amener le héros - à travers un parcours initiatique qui l'entraîne de Pologne jusqu'en Amérique - à réfléchir aux conséquences de ses actes et se sentir plus responsable vis-à-vis des autres.
    Tout comme les héros des autres romans, Kaytek n'aboutit pas au terme de sa quête mais la voie est ouverte et d'autres pourront poursuivre l'entreprise.
    Janusz Korczak est doué d'un véritable talent de conteur, passant du comique à la gravité, voire à la poésie. Ses dialogues enjoués révèlent un sens inné du théâtre, et ses péripéties variées naissent d'une imagination sans frein. Kaytek le Magicien demeure un chef-d'oeuvre atypique, fait d'humour, de profondeur et de sensibilité, dont les adultes autant que les jeunes lecteurs pourront tirer profit.

    Auteur Janusz Korczak, médecin, éducateur et écrivain célèbre, est reconnu comme le précurseur et l'inspirateur de la Convention des droits de l'enfant. Grand témoin de son temps, il s'est battu toute sa vie pour défendre et faire respecter l'enfant.
    Sa démarche profondément humaniste, son attitude éthique toujours exemplaire, et son oeuvre littéraire pour adultes et enfants ont profondément marqué des générations de jeunes Polonais. Pour Janusz Korczak, l'enfant est un citoyen qui doit être considéré avec sérieux, qui est un acteur de son éducation et qui devrait toujours être associé aux décisions qui le concernent.

    Argumentation - Ouvrage dont la lecture peut servir de base pour une réflexion menée avec des écoliers dans la cadre de la " philosophie à l'école ", de l'éducation morale, de l'éducation civique, de l'initiation aux droits, des droits de l'enfant.
    - Peut être utilisé dans le cadre d'un projet interculturel de correspondance scolaire (comme médiation: échanger à partir d'un support qui fait office de tiers et qui permet de s'interroger sur soi et sur l'autre).
    - Peut-être utilisé comme support de réflexion lors des formations d'animateurs, d'enseignants.
    - Vont acheter ce livre: les enseignants du primaire, les responsables d'associations (confessionnelles y compris) s'occupant de jeunes, les animateurs, les éducateurs, les travailleurs sociaux, les bibliothèques de jeunesse, les parents...

    Sommaire (extraits) - Kaytek adore parier. - Kaytek joue les clients sans avoir un sou en poche.
    - Comme le monde est étrange et mystérieux. - Une horloge magique. - Kaytek apprend tout seul à lire.
    - L'île enchantée de Kaytek. - Le palais dans l'île. - Le bon prince. - Musique, danse, cinéma. - Tout est anéanti.
    - Réunion à Genève. - Les savants tiennent conseil. - Magie ou pas magie? - L'inconnu KTK.
    - Kaytek se change en saule. - Visite à des peuples étrangers. - Au fond des mers. - Au pôle Nord. - Sois vigilant.

  • La Faillite du Petit Jack est un roman sur la gestion de l'argent et ses difficultés, un sujet dont Janusz Korczak connaissait l'importance dans l'éducation des enfants. Jack Fulton, petit Américain qui entre en troisième année d'école primaire, rêve de devenir commerçant. Il crée dans sa classe une petite boutique, afin de permettre à ses camarades de se fournir en matériel scolaire. Pour ce faire, Jack doit apprendre les ficelles du métier, négocier avec les commerçants de son quartier, gérer son stock et son budget, etc.
    Dans cette belle, mais délicate entreprise, Jack parviendra-t-il à éviter la faillite ?

  • Suite et fin des aventures hautes en couleur du petit roi Mathias 1er, conte-parabole le plus connu des ouvrages littéraires de Janusz Korczak, destiné aux enfants, mais qui concerne également les adultes.

    « À partir de maintenant, mon récit va changer du tout au tout.Parce que, dès son arrivée sur l'île déserte, Mathias lui-même avait complètement changé. C'était comme s'il était devenu soudain un autre. Ou comme s'il avait rêvé et venait tout juste de se réveiller [...] Tout n'aurait donc été qu'un rêve ? Non, tout cela avait bel et bien existé, et dans un passé qui n'était même pas si lointain. Il y avait donc un ancien et un nouveau Mathias. Mais lequel des deux était le vrai ? Le fi er roi Mathias-Réformateur ou le silencieux et pensif Mathias-philosophe qui avait choisi de s'exiler volontairement sur l'île déserte ? » À lire également, Le roi Mathias 1er.

  • Il était une fois, dans un pays imaginaire, un jeune garçon amené malgré lui à devenir monarque à la mort de son père. Le petit Mathias se heurte à l'hostilité des ministres, l'incompréhension des adultes et à leur ignorance des problèmes des enfants. Après de nombreuses péripéties et d'incroyables aventures, il parvient à s'imposer et à faire évoluer son pays en une démocratie où les enfants auraient les mêmes droits que les adultes. Le petit Roi réformateur crée ainsi le Parlement des Enfants et parvient à réformer son administration pour l'adapter à l'écoute des enfants et répondre à leurs besoins. Mais, inexpérimentés, les principaux intéressés ne font pas toujours le meilleur usage de leur liberté... Les ennemis de Mathias organisent un mémorable désordre, les États voisins lui déclarent la guerre et le petit roi est finalement vaincu. Roman d'aventures, Le Roi Mathias Ier est aussi un conte métaphorique plein d'humour qui s'adresse aux enfants, mais qui concerne également les adultes. À partir de l'imaginaire et de la toute-puissance de l'enfance, il donne à réfléchir sur les mécanismes du pouvoir, sur la méfiance et les malentendus persistants entre le monde des adultes et le monde des enfants, et sur la reconnaissance des droits d'expression et de participation de ces derniers : des problématiques toujours d'actualité...

  • Est-ce facile de gouverner un pays ? Que faut-il mettre en oeuvre pour que les habitants soient heureux ? Voici des questions auxquelles le héros du roman de Janusz Korczak intitulé Le Roi Mathias Premier tente de trouver les réponses. Dans ce livre l'auteur réfléchissait, avec les enfants, aux difficultés et aux responsabilités inhérentes à l'exercice du pouvoir. Inspiré par Le Roi Mathias Premier dont il emprunte des extraits enrichis par la remarquable interprétation graphique d'Iwona Chmielewska, Comme il est difficile d'être roi est un livre destiné aux enfants comme aux adultes.
    Korczak considérait les enfants comme des citoyens à part entière, qui devraient prendre une part active dans notre société. Il voulait que les enfants croient en eux et qu'ils sachent qu'" on ne peut pas laisser le monde tel qu'il est. " Ce livre souhaite le rappeler. Janusz Korczak (1878-1942) est un médecin-pédiatre et écrivain polonais. Il laisse son nom à la postérité par ses ouvrages pédagogiques, sa littérature de jeunesse, et son engagement en faveur des droits de l'enfant.
    Il est reconnu comme l'inspirateur de la Convention internationale des droits de l'enfant. Grand témoin de son temps, il s'est battu toute sa vie pour défendre et faire respecter les plus petits jusqu'à avoir choisi délibérément d'accompagner les deux cents enfants de son orphelinat au camp d'extermination de Treblinka, où ils furent tous déportés et gazés.

empty