Arts de l'image

  • Lutter contre le cinéma américain, contrôler la qualité des oeuvres, élever le niveau culturel de la population, régler quelques comptes aux dépens de Tino Rossi ou de Viviane Romance, vilipender le "sexe et la mitraillette", telle fut l'ambition de la censure cinématographique au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, une censure contrôlée par le P.C.F. mais qui correspondait assez à la frilosité et au paternalisme d'un régime qui s'intéressait trop au cinéma pour lui confier l'éducation et la distraction des "masses".

empty