Jeunesse

  • La gloire

    Janusz Korczak

    Wladek, Mania, Pucette, Viki et Aboue, les cinq petits protagonistes de La Gloire, voient leur vie familiale bouleversée le jour où, en face du café exploité par leur papa, s'installe un salon de thé chic, « Le Dragon », concurrent redoutable qui va bientôt leur enlever toute leur clientèle. La famille, privée de revenus, déménage dans un quartier populaire de Varsovie. Pour faire vivre sa famille, le père, après avoir cherché en vain un emploi décent, doit accepter un travail de nuit dans une boulangerie, très mal payé. La misère frappe bientôt à leur porte. Wladek doit quitter l'école et, pour apporter un peu d'argent à la maison, entre comme apprenti dans une fabrique de savon. Un jour, il rencontre Olek, un garçon de son âge qui, lui aussi, doit gagner déjà sa vie comme manutentionnaire dans un entrepôt de papier. Mais Olek a de grands projets d'avenir auxquels il associe Wladek. Pour parfaire leur instruction, les deux amis fréquentent une bibliothèque gratuite du quartier et cherchent à se faire admettre dans une école du dimanche qui dispense un enseignement gratuit aux enfants obligés de travailler. Ils vont créer, avec des garçons et filles de leur immeuble, l'Union des chevaliers d'honneur pour venir en aide aux habitants du quartier et s'épauler mutuellement pour atteindre un jour leur but : devenir célèbres. Mais les temps sont durs et leurs rêves ne pourront s'accomplir que partiellement. Ils auront pourtant la satisfaction de s'être forgé chacun, à force de volonté, un destin qui n'est pas pour leur déplaire.

  • Il était une fois, dans un pays imaginaire, un jeune garçon amené malgré lui à devenir monarque à la mort de son père. Le petit Mathias se heurte à l'hostilité des ministres, l'incompréhension des adultes et à leur ignorance des problèmes des enfants. Après de nombreuses péripéties et d'incroyables aventures, il parvient à s'imposer et à faire évoluer son pays en une démocratie où les enfants auraient les mêmes droits que les adultes. Le petit Roi réformateur crée ainsi le Parlement des Enfants et parvient à réformer son administration pour l'adapter à l'écoute des enfants et répondre à leurs besoins. Mais, inexpérimentés, les principaux intéressés ne font pas toujours le meilleur usage de leur liberté... Les ennemis de Mathias organisent un mémorable désordre, les États voisins lui déclarent la guerre et le petit roi est finalement vaincu.

    Roman d'aventures, Le Roi Mathias Ier est aussi un conte métaphorique plein d'humour qui s'adresse aux enfants, mais qui concerne également les adultes. À partir de l'imaginaire et de la toute-puissance de l'enfance, il donne à réfléchir sur les mécanismes du pouvoir, sur la méfiance et les malentendus persistants entre le monde des adultes et le monde des enfants, et sur la reconnaissance des droits d'expression et de participation de ces derniers : des problématiques toujours d'actualité...

  • La Faillite du Petit Jack est un roman sur la gestion de l'argent et ses difficultés, un sujet dont Janusz Korczak connaissait l'importance dans l'éducation des enfants. Jack Fulton, petit Américain qui entre en troisième année d'école primaire, rêve de devenir commerçant. Il crée dans sa classe une petite boutique, afin de permettre à ses camarades de se fournir en matériel scolaire. Pour ce faire, Jack doit apprendre les ficelles du métier, négocier avec les commerçants de son quartier, gérer son stock et son budget, etc.
    Dans cette belle, mais délicate entreprise, Jack parviendra-t-il à éviter la faillite ?

  • Ouvrage Comme dans la plupart des romans de Janusz Korczak pour la jeunesse, Kaytek le Magicien (1934) a pour héros un jeune garçon. Il s'agit ici d'un enfant et de son rapport au monde, en particulier celui des adultes tout-puissants. Kaytek est un garçon espiègle, souvent en butte à l'incompréhension autoritaire des grandes personnes. Il veut donc acquérir des pouvoirs magiques qui lui permettront d'agir à sa guise. Ses premiers exploits de magicien relèvent surtout de la farce burlesque, mais peu à peu vont tourner à la catastrophe, et amener le héros - à travers un parcours initiatique qui l'entraîne de Pologne jusqu'en Amérique - à réfléchir aux conséquences de ses actes et se sentir plus responsable vis-à-vis des autres.
    /> Tout comme les héros des autres romans, Kaytek n'aboutit pas au terme de sa quête mais la voie est ouverte et d'autres pourront poursuivre l'entreprise.
    Janusz Korczak est doué d'un véritable talent de conteur, passant du comique à la gravité, voire à la poésie. Ses dialogues enjoués révèlent un sens inné du théâtre, et ses péripéties variées naissent d'une imagination sans frein. Kaytek le Magicien demeure un chef-d'oeuvre atypique, fait d'humour, de profondeur et de sensibilité, dont les adultes autant que les jeunes lecteurs pourront tirer profit.

    Auteur Janusz Korczak, médecin, éducateur et écrivain célèbre, est reconnu comme le précurseur et l'inspirateur de la Convention des droits de l'enfant. Grand témoin de son temps, il s'est battu toute sa vie pour défendre et faire respecter l'enfant.
    Sa démarche profondément humaniste, son attitude éthique toujours exemplaire, et son oeuvre littéraire pour adultes et enfants ont profondément marqué des générations de jeunes Polonais. Pour Janusz Korczak, l'enfant est un citoyen qui doit être considéré avec sérieux, qui est un acteur de son éducation et qui devrait toujours être associé aux décisions qui le concernent.

    Argumentation - Ouvrage dont la lecture peut servir de base pour une réflexion menée avec des écoliers dans la cadre de la " philosophie à l'école ", de l'éducation morale, de l'éducation civique, de l'initiation aux droits, des droits de l'enfant.
    - Peut être utilisé dans le cadre d'un projet interculturel de correspondance scolaire (comme médiation: échanger à partir d'un support qui fait office de tiers et qui permet de s'interroger sur soi et sur l'autre).
    - Peut-être utilisé comme support de réflexion lors des formations d'animateurs, d'enseignants.
    - Vont acheter ce livre: les enseignants du primaire, les responsables d'associations (confessionnelles y compris) s'occupant de jeunes, les animateurs, les éducateurs, les travailleurs sociaux, les bibliothèques de jeunesse, les parents...

    Sommaire (extraits) - Kaytek adore parier. - Kaytek joue les clients sans avoir un sou en poche.
    - Comme le monde est étrange et mystérieux. - Une horloge magique. - Kaytek apprend tout seul à lire.
    - L'île enchantée de Kaytek. - Le palais dans l'île. - Le bon prince. - Musique, danse, cinéma. - Tout est anéanti.
    - Réunion à Genève. - Les savants tiennent conseil. - Magie ou pas magie? - L'inconnu KTK.
    - Kaytek se change en saule. - Visite à des peuples étrangers. - Au fond des mers. - Au pôle Nord. - Sois vigilant.

  • Suite et fin des aventures hautes en couleur du petit roi Mathias 1er, conte-parabole le plus connu des ouvrages littéraires de Janusz Korczak, destiné aux enfants, mais qui concerne également les adultes.

    « À partir de maintenant, mon récit va changer du tout au tout.Parce que, dès son arrivée sur l'île déserte, Mathias lui-même avait complètement changé. C'était comme s'il était devenu soudain un autre. Ou comme s'il avait rêvé et venait tout juste de se réveiller [...] Tout n'aurait donc été qu'un rêve ? Non, tout cela avait bel et bien existé, et dans un passé qui n'était même pas si lointain. Il y avait donc un ancien et un nouveau Mathias. Mais lequel des deux était le vrai ? Le fi er roi Mathias-Réformateur ou le silencieux et pensif Mathias-philosophe qui avait choisi de s'exiler volontairement sur l'île déserte ? » À lire également, Le roi Mathias 1er.

  • Dix enfants sont réunis et partagent un malaise commun.
    Chacun raconte... Leurs mères sont exceptionnelles, talentueuses, brillantes, reconnues... La vie publique et professionnelle les accapare, les place si haut que leur enfant se sent dépossédé, délaissé, écrasé. Elles sont admirables, on souhaiterait leur ressembler, mais c'est évidemment impossible ! Avec l'aide d'une petite mère inattendue, il faudra accéder à un mode de relation débarrassé de l'image publique pour redécouvrir avec soulagement qu'une vraie maman est toujours là.

  • Papa a disparu ! Il est en prison.
    Qu'est-ce que cela veut dire ? C'est incompréhensible, donc effrayant. Au fil des visites au parloir, passé le premier choc reçu de l'ambiance carcérale, grâce surtout à la parole de sa mère, l'enfant dénoue l'angoisse et la culpabilité qui l'enserrent, d'abord en fabulant puis en comprenant le situation. Il peut alors reconstruire une relation d'amour avec son père jusqu'à la libération. L'historie est soutenue par des illustrations qui accompagnent l'évolution des émotions au cours des saisons tout en ménageant avec la réalité une distance rassurante et même ludique.

  • Il était une fois, dans un pays imaginaire, un jeune garçon amené malgré lui à devenir monarque à la mort de son père. Le petit Mathias se heurte à l'hostilité des ministres, l'incompréhension des adultes et à leur ignorance des problèmes des enfants. Après de nombreuses péripéties et d'incroyables aventures, il parvient à s'imposer et à faire évoluer son pays en une démocratie où les enfants auraient les mêmes droits que les adultes. Le petit Roi réformateur crée ainsi le Parlement des Enfants et parvient à réformer son administration pour l'adapter à l'écoute des enfants et répondre à leurs besoins. Mais, inexpérimentés, les principaux intéressés ne font pas toujours le meilleur usage de leur liberté... Les ennemis de Mathias organisent un mémorable désordre, les États voisins lui déclarent la guerre et le petit roi est finalement vaincu. Roman d'aventures, Le Roi Mathias Ier est aussi un conte métaphorique plein d'humour qui s'adresse aux enfants, mais qui concerne également les adultes. À partir de l'imaginaire et de la toute-puissance de l'enfance, il donne à réfléchir sur les mécanismes du pouvoir, sur la méfiance et les malentendus persistants entre le monde des adultes et le monde des enfants, et sur la reconnaissance des droits d'expression et de participation de ces derniers : des problématiques toujours d'actualité...

  • Moi j'veux qu'on m'aime ! Nouv.

  • Moi, je suis contre le sexisme ! Nouv.

  • Il faut le dire quand ca va pas ! Nouv.

  • Les maltraitances, nous on en parle ! Nouv.

  • Tibo n'aime plus ses parents

    Collectif

    • Fabert
    • 30 Décembre 2016

    Présentation Les histoires d'enfants sont nos histoires, celles que nous avons vécues ou que nous aurions pu vivre. Tibo veut changer de parents raconte les tourments de cette révolte qui anime parfois l'enfant quand le senti ment de sa toute-puissance vacille à l'occasion de la naissance d'un cadet, de l'entrée à l'école, de la confrontation aux affres de la frustration...
    La première " solution " qui s'offre à lui est de renier ce monde qui le déçoit. Ce court récit est celui d'une inquiétude d'enfant qu'un rêve apaise un moment et lui permet ensuite d'accéder à cette envie de grandir où se mêlent les choix d'aimer en même temps que d'être aimé.... La chimère est toujours permise, le réel est à apprivoiser.

    L'auteure Claude Defoort a une formation de psychologue et de thérapeute familial. Elle exerce à l'île de la Réunion en libéral. Son parcours professionnel est essentiellement tourné vers la jeunesse en difficulté. Le travail auprès de son public de jeunes enfants ne cesse de l'enthousiasmer et le questionnement des tout petits à propos de leur préoccupation première : " grandir ou ne pas grandir ? ", lui a donné l'idée d'écrire aux enfants et à leurs parents un premier livre sur ce sujet.

    L'illustratrice Frédérique Defoort dessine et peint depuis plus de 20 ans. Elle met aujourd'hui sa créativité au service du récit, pour l'accompagner, tout en laissant l'enfant s'approprier l'histoire racontée. Les personnages, les objets familiers, la composition, la couleur, les coups de pinceaux... tout devient une porte ouverte vers l'imaginaire.

    Argumentation - Le sujet (la colère d'enfant face à son impuissance et le recours à l'imaginaire pour dépasser ce passage de vie) est rarement abordé alors qu'il est très souvent présent dans les pensées d'enfants.
    - Evoqué avec douceur et une pointe d'humour qui séduira les enfants comme les parents.
    - Les illustrations pleines de vie et de féerie s'accordent avec les idées conjointes du rêve et de la réalité.
    - Ce livre, qui s'adresse à des enfants âgés de 4 à 8 ans environ, se veut un support, un point de départ facilitant un échange entre l'enfant et l'adulte, que celui-ci soit parent ou thérapeute.
    - Vont acheter ce livre : parents et professionnels de l'aide (psychologues, psychothérapeutes, enseignants...)

  • Au dela des nuages

    Collectif

    • Fabert
    • 30 Décembre 2016

    Ouvrage Assise derrière la fenêtre de sa chambre, Élise regarde les feuilles des arbres qui tourbillonnent et virevoltent au gré du vent.
    Elle rêve.
    Elle rêve d'être un nuage qu'un vent léger emmènerait pour un voyage.
    Ce livre aborde un sujet difficile et douloureux : la mort des enfants atteints de maladies incurables ! Il devrait aider les parents et les soignants à parler avec l'enfant lui-même comme avec ses frères et soeurs de cette épreuve que le destin inflige.

    L'auteur Jean-Paul Mugnier, psychothérapeute et écrivain, s'occupe d'aider les familles dans des thérapies de couple et familiales. Il assure des formations et des supervisions auprès de nombreuses équipes en France et à l'étranger. Il dirige l'Institut d'Études Systémiques.
    L'illustratrice Bénédicte de Sauville, en amoureuse de la couleur, des harmonies surgies de leurs " assemblages ", celle qui regarde le monde, les choses et les gens avec passion et émotion, sait faire surgir sur la toile cette vision sensible...
    Ensemble, ils ont déjà publié aux Éditions Fabert, dans cette même collection, un premier ouvrage: Mathys ne veut pas dormir.

    Argumentation - Malgré les progrès de la science, chaque année meurent de nombreux enfants atteints de maladies incurables, de cancers... Une telle épreuve qui bouleverse le déroulement normal du temps, voulant que les enfants survivent à leurs parents, est toujours vécue comme une injustice et plonge parfois les différents membres du groupe familial dans un état de torpeur. Il est alors difficile pour les adultes de trouver les mots pour parler de la mort d'un enfant avec ceux qui l'ont connu, les frères et soeurs, les camarades...
    - Sujet abordé avec pudeur, pour parler simplement de la maladie et de la mort.
    - Ce livre, qui s'adresse à des enfants âgés de 4 à 8 ans environ, se veut un support, un point de départ facilitant un échange entre l'enfant et l'adulte, que celui-ci soit un parent ou thérapeute.
    - Vont acheter ce livre : parents et professionnels de l'aide (psychologues, médecins, psychothérapeutes, thérapeutes, personnels hospitaliers, travailleurs sociaux du champ éducatif...)

  • Dans mon coeur, j'ai cache...

    Collectif

    • Fabert
    • 30 Décembre 2016

    Ouvrage Les parents de Sarah sont séparés. Depuis, dans le fond de son coeur, il y a de la colère, de la joie, de la tristesse... un secret et son guépard. Véritable compagnon au quotidien, son ami félin s'anime lorsque ses émotions l'envahissent.
    Ensemble, ils vivent les questions et les sentiments liés à la séparation. Sous le regard étonné des adultes, ils parviendront à exprimer leur désarroi. De cette façon, Sarah pourra retrouver sa place de petite fille et continuer à grandir sereinement.

    L'auteure Barbara du Fays est licenciée en communication, formée à la médiation. Intervenante sociale dans un Centre d'Orientation Éducative, elle est confrontée quotidiennement à la problématique de la séparation. Conteuse et rêveuse, intimement persuadée du pouvoir bienfaisant de l'imaginaire, elle a eu envie de concilier vie privée et vie professionnelle : conter les émotions des enfants de parents séparés, plonger dans ses propres souvenirs enfantins et s'allier à un illustrateur sensible pour animer ce sujet à la fois courant et délicat.
    L'illustrateur Jonathan Hartert est licencié en illustration et bande dessinée. oeuvrant depuis des années dans le fantastique, il aime ajouter des cordes à son arc et parcourir les multiples facettes de l'illustration. "Le plus important, dit-il, est de faire naître l'émotion au travers d'une image et de sans cesse s'améliorer pour en susciter toujours davantage." Argumentation - Cet ouvrage permettra aux enfants, et aux adultes qui les accompagnent, de mettre des mots sur les émotions, les raisonnements complexes (culpabilité, parentification, inquiétudes...) qui peuvent habiter un enfant lorsque ses parents se séparent.
    - C'est le récit d'une petite fille qui est emportée par ses émotions et ne sait comment se faire entendre. Son fidèle ami guépard est la part d'imaginaire qui vibre dans le coeur de chaque enfant. Véritable source de courage, il lui permettra d'affronter ses émotions et la réalité de sa situation familiale.
    - Cette histoire haute en rugissements et ronronnements se décline en illustrations chatoyantes, dynamiques et tendres, inspirées du quotidien des enfants d'aujourd'hui. Le jeune lecteur pourra ainsi s'identifier ou reconnaître certaines de ses émotions parmi celles vécues par le personnage de Sarah.
    - Vont acheter ce livre : parents et professionnels de l'aide (psychologues, médecins, psychothérapeutes, thérapeutes, personnels hospitaliers, travailleurs sociaux du champ éducatif...)

  • - Mathys, il est l'heure de dormir ! - Pas tout de suite maman, je n'ai pas encore sommeil ! Lis-moi d'abord une histoire ! Les nuits, parfois, réservent de drôles de surprises à Mathys...

empty