Fermeture exceptionnelle : les livres papiers ne peuvent être achetés en librairie

Therese d'avila, l'image au feminin

Therese d'avila, l'image au feminin

À propos

Pourquoi les mystiques pourraient-ils nous apprendre quelque chose sur le fait, tout de même obscur, de naître homme ou femme ? Lorsque Thérèse écrit son dernier livre, Les Demeures de l'âme, elle a soixante-deux ans et n'a plus peur de ses démons. Réclamé par son jeune confesseur, il est écrit pour ses compagnes carmélites dans un langage qui se veut féminin " car les femmes comprennent mieux le langage des leurs ". Que faire pour que l'âme ne reste pas " à la porte " de son être ? Thérèse découvre qu'il faut des images qui s'inscrivent dans le temps et qui prennent naissance dans un corps intérieur. Car Thérèse n'est pas platonicienne : chez elle l'image est " dissemblable ", ce n'est pas une copie des choses mais une créature qui peut rendre la vie. Cette femme fut la moins angélique et la plus terrienne des mystiques. Etait-ce parce qu'elle avait hérité de son grand-père juif converti une longue habitude de la méfiance et de la lutte à l'égard des " autorités de pacotille " ? L'image au féminin est en même temps une stratégie de résistance temporelle.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la philosophie

  • EAN

    9782020540025

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    282 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    315 g

  • Distributeur

    Interforum

Infos supplémentaires : Broché  

empty