Leïlah Mahi 1932

Leïlah Mahi 1932 (Prix Renaudot (essai) 2015)

Résumé

Après être parti sur les traces improbables de l'Inconnue de la Seine, puis d'une star du muet oubliée, ou des adresses parisiennes de héros littéraires, Didier Blonde se lance cette fois sur les traces de Leïlah Mahi dont il a découvert un jour le médaillon sur une plaque funéraire au détour des allées du columbarium du Père Lachaise. Troublant, son visage surplombé d'un turban l'attire irrésistiblement et ne le quitte plus. Étrange aussi, cette date unique qui figure sur la plaque : 12 août 1932. En outre, ce médaillon photographique ne se laisse pas photographier. Quoi qu'on fasse un jeu de reflet fait apparaître une tache blanche. Qui se cache derrière cette beauté orientale ? Didier Blonde veut faire parler cette image, percer son secret. Mais ses demandes aux archives n'aboutissent pas. Il découvre en revanche qu'il n'est pas le premier à poursuivre l'ombre de Leïlah Mahi. Un photographe de ses amis a vu en elle le double d'un amour enfui, une peintre américaine démultiplie les portraits de Leïlah Mahi à la manière de Soutine ou Modigliani, un spécialiste du cinéma affirme que c'est le surnom d'une actrice au destin maudit. L'enquête à laquelle l'auteur nous convie est vivante, passionnante, parsemée de rencontres aussi touchantes qu'inattendues. Ballade légère et mélancolique, elle se révèle être une belle réflexion, délicate, jamais insistante, sur la perte et sur la vanité des tentatives qui viseraient à la réparer.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN 9782070108336
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 128 Pages
  • Longueur 21 cm
  • Largeur 14 cm
  • Épaisseur 1 cm
  • Poids 204 g
  • Distributeur Sodis

Série : Non précisée

Rayon(s) : Littérature générale > Romans & Nouvelles

Didier Blonde

Didier Blonde est né à Paris en 1955. Il se passionne pour les feuilletons et les héros populaires (Fantômas, Rouletabille, Arsène Lupin.) et le cinéma du début du XXe siècle. Il a déjà publié aux Éditions Gallimard Faire le mort (collection blanche, 2001), Baudelaire en passant (L'un et l'autre, 2003), Les fantômes du muet (L'un et l'autre, 2007), Un amour sans paroles (L'un et l'autre, 2009), Carnet d'adresses (L'un et l'autre, 2009), L'Inconnue de la Seine (collection blanche, 2012).

empty