Danse dans la poussière rouge

Danse dans la poussière rouge

Traduction CLAUDE PAYEN  - Langue d'origine : CHINOIS

Résumé

Danse dans la poussière rouge relate la descente aux enfers d'un avocat prêt à tout pour faire fortune. Parue en 2008, cette fable sur la corruption des milieux judiciaires dépeint la vie de Wei Da, fils de paysan devenu juriste en soudoyant collègues et supérieurs. La poussière rouge, c'est notre monde ici-bas, un monde peu reluisant dans lequel le jeune héros, né pendant la Révolution culturelle, navigue avec habileté et sans état d'âme, mais avec une grande lucidité. Pour lui, les sentiments n'existent pas ; l'égoïsme et l'intérêt gouvernent le monde, et le mensonge est partout. Il s'honore d'être une parfaite crapule qui ne recule devant aucune magouille ni aucun coup fourré pour s'enrichir ou satisfaire ses vengeances. Trafic d'influence, détournement de fonds, blanchiment d'argent, prostitution font son quotidien. Il ira même jusqu'à tenter de faire tuer une petite amie devenue gênante ou de faire arrêter pour proxénétisme l'ancien amant de sa femme. Il porte sur toute chose un regard cynique : amitié, amour, tout n'est que commerce. Son épouse, sa maîtresse, sa secrétaire, pas une qui n'en veuille à son argent. Dans cette désespérance absolue, ni salut ni rédemption. Seule une lueur d'humanité semble éclairer la fin du roman. Incarcéré, condamné à mort, Wei Da découvre l'amour au moment d'être exécuté.

Sommaire

Danse dans la poussière rouge est la descente aux enfers d'un avocat prêt à tout pour s'enrichir. Fils de paysan, Wei Da, pour faire plaisir à son père qui a été battu et détroussé par des policiers, a étudié le droit pour devenir avocat. Idéaliste au départ, il découvre que la corruption la plus éhontée règne dans le monde de la justice. Nul ne peut gagner un procès sans soudoyer les juges. Cadeaux en argent ou en nature, invitations au restaurant, mais aussi nuits d'hôtel en compagnie de jeunes filles incapables de résister aux sommes qu'on leur offre pour accomplir cette mission. Le seul juge résolument incorruptible sera démis de ses fonctions et, pour avoir voulu dénoncer son supérieur, se retrouvera en prison. Mensonge, trafic d'influence, détournement de fonds, blanchiment d'argent, tous les moyens sont bons pour s'enrichir. Wei Da accepte de défendre toutes les causes pourvu qu'il y trouve son intérêt. Pour assouvir ses vengeances, rien ne l'arrête. Il n'hésite pas à essayer de faire tuer par un voyou sa copine Xiao Li devenue gênante, à obliger une collègue à coucher avec un juge syphilitique pour lui confier un contrat, à faire arrêter pour proxénétisme l'ancien amant de sa femme. Magouilles et coups fourrés s'imbriquent les uns dans les autres et se succèdent à un rythme effréné. Wei Da méprise tout le monde et se croit invincible. Ayant tué au cours d'une bagarre l'ancien copain de Xiao Li venu lui réclamer des comptes, il fait le nécessaire pour émigrer aux États-Unis. Malheureusement pour lui, au dernier moment, il commettra une faute qui le perdra. Arrêté, il connaîtra l'horreur indescriptible du centre de détention. Alors que libéré sous caution, il se prépare à sortir, il apprend que Xiao Li qui l'a cru soupçonné du meurtre s'est constituée prisonnière en se déclarant coupable pour être condamnée à sa place. Ayant, au cours de l'interrogatoire tout avoué et impliqué tous les policiers et juges de la ville, le verdict ne peut être que la condamnation à la peine capitale. Il tentera vainement de convaincre Xiao Li de ne pas l'accompagner dans la mort, mais celle-ci se montrera intraitable. Ainsi, au moment de mourir, Wei Da découvrira que l'amour existe. Mais toute l'histoire s'est-elle réellement déroulée ou n'était-ce qu'un cauchemar ? Au lecteur de répondre à la question. Traduit du chinois par Claude Payen

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN

    9782070137671

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    576 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    4 cm

  • Poids

    566 g

  • Distributeur

    Sodis

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

Xuecun Murong

Murong Xuecun est né en 1974. « Électron libre », c'est un écrivain engagé comme la Chine en compte peu : il n'appartient pas à l'Association des écrivains de Chine et, pour contourner la censure, écrit des fins alternatives à ses romans. Fin 2010, lauréat du prix du magazine Littérature du Peuple pour Il manque un remède à la Chine, il aura interdiction de prononcer son discours.» Son roman Danse dans la poussière rouge (« Bleu de Chine », 2013) dénonce la corruption des milieux judiciaires.

empty