Fermeture de la librairie jusqu'au 01/11/2020

écrire pour quelqu'un écrire pour quelqu'un
écrire pour quelqu'un écrire pour quelqu'un

À propos

«L'inexprimable bonheur de l'enfance, celle-ci sublimée peut-être, avec l'immense bonté qu'eurent mes parents pour moi, c'est ce bonheur trop lourd à surmonter dans le souvenir laissé qui, par les trouées du temps pour peu que je m'y plonge, me sert de patrie. L'apaisement des sanglots rend l'ancienne douceur. Elle allège le sentiment d'exil éprouvé, comme en pension autrefois, quoique d'un poids beaucoup moins grave, et par intermittence. Elle renaît pour quelques instants, cette douceur dont on sanglote, épanchant son baume sur une journée entière avant de s'évanouir avec le sommeil. C'est un fantôme qui revient, mais un fantôme bienveillant, sans linceul, tout sourire. Néanmoins, le sommeil ouvre des brèches. Dans En marge des nuits, J.-B. Pontalis, chez qui perçait une inquiétude aiguë à l'égard de l'éphémère, note que "le rêve est mémoire, résurrection, par bribes, du passé il nie l'effacement, l'irréversibilité du temps, conjure l'oubli des morts". Les sanglots sont comme les rêves, une permanence de la mémoire, conjurant l'oubli des morts. On apprend cela quand on grandit.» Jean-Michel Delacomptée.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782070138883

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    184 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    248 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jean-Michel Delacomptée

Après des études de lettres, Jean-Michel Delacomptée a occupé les postes d'enseignant à l'Institut français de Kyoto puis de conseiller culturel à Jérusalem avant de remplir différentes fonctions au ministère des Affaires étrangères. Maître de conférences habilité en littérature française, il a ensuite enseigné à l'université. Il dirige désormais la collection « Nos vies » créée en 2015 aux éditions Gallimard.ÿÿSa production d'écrivain consiste principalement en des portraits de personnages historiques et de gens de lettres, principalement chez Gallimard dans la collection L'un et l'autre (Madame la cour la mort, Et qu'un seul soit l'ami, Le Roi miniature, Racine en majesté - Flammarion -, Je ne serai peintre que pour elle, Ambroise Paré, la main savante, Langue morte Bossuet, La Grandeur Saint-Simon, puis Adieu Montaigne en 2015 chez Fayard). Mais il a également publié un Petit éloge des amoureux du silence (Folio), deux romans (Jalousies, La Vie de bureau), une analyse de La Princesse de Clèves, Passions, chez Arléa (2012), et, chez Gallimard, un livre en partie autobiographique, Écrire pour quelqu'un (2014).

empty