Le culte des droits de l'homme

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen, oeuvre éclair du mois d'août 1789, est devenue dès sa promulgation l'un des symboles révolutionnaires les plus populaires en France et à l'étranger. Véritable évangile des principes sacrés de la République française, elle a immédiatement été considérée comme l'indispensable abrégé, le catéchisme de la formation politique des futurs citoyens. Le souci constant de son affichage et de sa diffusion en France depuis la Révolution jusqu'à nos jours montre encore l'exceptionnalité conférée à ce texte singulier, finalement constitutionnalisé. La sacralisation implicite de la Déclaration des droits, credo révolutionnaire devenu républicain, pose la question de l'existence d'une forme de religion civile dans la République, en dépit de sa laïcité revendiquée. Le culte des droits de l'homme, élaboré dès les premiers mois de 1789, s'est en effet constamment perpétué dans la tradition républicaine, du centenaire de 1889 au bicentenaire de 1989, jusqu'à l'exaltation plus contemporaine de la France "pays des droits de l'homme".

  • EAN 9782070142507
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 416 Pages
  • Longueur 23 cm
  • Largeur 14 cm
  • Épaisseur 3 cm
  • Poids 472 g
  • Distributeur Sodis

Rayon(s) : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Sciences politiques généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur les sciences politiques

Valentine Zuber

Valentine Zuber est historienne, spécialiste de l'histoire de la liberté religieuse en Europe occi- dentale et de la laïcité en France.ÿElle est actuellement directrice d'études à l'École Pratique des Hautes Études, Groupe Sociétés, Religions, Laïcités (GSRL).ÿElle est notamment l'auteur du Culte des droits de l'homme, Bibliothèque des sciences humaines, Gallimard et, avec Jean Baubérot d'Une haine oubliée : l'anti-protestantisme français avant le « pacte laïque », Albin Michel

Broché
empty