Jusqu'au bout de la route ; un livre-récital avec Gaspar Claus

Jusqu'au bout de la route ; un livre-récital avec Gaspar Claus

Résumé

De Séville aux montagnes et déserts de la Haute Asie, ce livre-récital est une migration qui va à l'aventure, même en pays connu, avec pour écho et escorte les improvisations du violoncelle de Gaspar Claus. Parcours de mémoire vive, Jusqu'au bout de la route restitue les villes, les bivouacs, les ermitages, et les êtres aimés, dans une irréductible lumière de soleil levant : « Ici ailleurs partout La vie d'énergie fauve De féria téméraire Dans un raid amorcé Sous un ciel andalou Pour trouver en dansant La formule et le lieu Du dernier horizon » Poète, essayiste, André Velter se veut surtout voyageur. Né en 1945 dans les Ardennes, il s'est beaucoup attaché à courir le monde, avec une prédilection marquée pour l'Orient. Dans le champ poétique, il s'est toujours tenu du côté de ceux qui ne conçoivent de poésie qu'intensément vécue. Il a publié aux Éditions Gallimard Aisha (avec Serge Sautreau), L'Arbre- Seul, Le Haut-Pays, Du Gange à Zanzibar, Zingaro suite équestre, La vie en dansant, L'amour extrême, Au Cabaret de l'éphémère, Midi à toutes les portes, Extases (avec Ernest Pignon- Ernest), Paseo Grande, Avec un peu plus de ciel, Prendre feu (avec Zéno Bianu) D'André Velter paraissent simultanément Tant de soleils dans le sang (collection blanche) et Ernest Pignon-Ernest (Livres d'Art).

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN 9782070144587
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 160 Pages
  • Longueur 21 cm
  • Largeur 14 cm
  • Épaisseur 2 cm
  • Poids 248 g
  • Distributeur Sodis

Rayon(s) : Littérature générale > Romans & Nouvelles

André Velter

Poète, essayiste, voyageur, André Velter est né en 1945. Il a notamment publié chez Gallimard L'Arbre-Seul, Le Haut-Pays, La Vie en dansant, L'Amour extrême, Midi à toutes les portes et, avec Ernest Pignon-Ernest, Zingaro suite équestre (2005) et Extases (2008).

empty