Chemins

Chemins

À propos

Paris, de nos jours. Un homme assis sous un réverbère, pipe à la main, lit Scènes de la vie de bohème d'Henry Murger. C'était le livre préféré du père de la narratrice, à qui il n'en faut pas plus pour que cet « intime étranger », ce père qu'elle n'a que très peu connu, refasse peu à peu surface. À la faveur d'un long voyage au fil de l'eau, rythmé par le passage des écluses, la narratrice entremêle présent et passé : de-ci une gardienne de vaches, un éclusier tendre et un peu menteur, un couple de mariniers, de-là les souvenirs de ce père dont elle n'a jamais percé la part de mystère, auréolé des lieux de son enfance à Poitiers, et de cette moto noire qu'il conduisait avec cette odeur de cuir et de tabac qui l'enveloppait alors... Une bouleversante quête du père, un très beau récit sur la filiation.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782070467860

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    152 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    102 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Michèle Lesbre

Michèle Lesbre est née avec la seconde guerre mondiale.ÿAprès avoir étudié à Clermont-Ferrand, elle a commencé à enseigner en Auvergne, tout en militant à l'extrême gauche et en jouant dans des troupes de théâtre amateur. D'abord institutrice, puis directrice d'école maternelle, elle est venue vivre à Paris voici près de trente ans. Elle publie depuis 1991.ÿElle a rejoint le catalogue de Sabine Wespieser éditeur dès 2003. Chère brigande est son seizième livre.

empty