De la Providence ; Lettres à Lucilius (lettres 71 à 74)

De la Providence ; Lettres à Lucilius (lettres 71 à 74)

Traduction EMILE BREHIER  - Langue d'origine : LATIN

Résumé

«Malgré des couleurs toutes prêtes, aucun artiste ne parviendra à obtenir une ressemblance, s'il n'a point fixé l'objet qu'il veut peindre. Notre faute est donc de délibérer sans cesse sur les détails de la vie, jamais sur son ensemble. Il faut connaître la cible, quand on veut lancer une flèche ; ensuite on pourra de la main diriger et régler le trait». Des enseignements précieux pour cultiver son bonheur et sa liberté intérieure.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

  • EAN 9782072716546
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 96 Pages
  • Longueur 18 cm
  • Largeur 11 cm
  • Épaisseur 1 cm
  • Poids 64 g
  • Distributeur Sodis

Rayon(s) : Littérature générale > Littérature argumentative > Pamphlet, Maximes, Pensées, Portraits

Sénèque

Né entre 2 av. et 2 ap. J.-C. à Cordoue et mort en 64 ap. J.-C. à Rome, Sénèque était un homme politique, un écrivain et un philosophe romain. Il fut le précepteur de Néron, qui l'impliqua dans la conjuration de Pison et le contraignit au suicide. Son ½uvre philosophique (Lettres à Lucilius, De la providence) illustre les principes moraux du stoïcisme.ÿLes neuf tragédies réunies dans ce volume ont été une source d'inspiration majeure pour des auteurs comme Calderón, Shakespeare, Corneille ou Racine. Tombées en disgrâce quand les monarques de l'âge classique y ont perçu des éléments pouvant alimenter des pensées séditieuses, l'½uvre dramaturgique de Sénèque a été réhabilitée en France par Antonin Artaud et son“ théâtre de la cruauté”.

empty