Ninfa dolorosa ; essai sur la mémoire d'un geste

Ninfa dolorosa ; essai sur la mémoire d'un geste

Résumé

Ce quatrième volume de la série Ninfa est une enquête sur les gestes de lamentation, lorsqu'un défunt se voit pleuré par une mère ( Mater dolorosa ), une épouse ou une jeune soeur ( Ninfa dolorosa ). Tout part d'une photographie extraordinaire de Georges Mérillon intitulée la Pietà du Kosovo (1990) et des questions qu'elle a immédiatement soulevées dans le monde médiatique comme dans sa réception par certains artistes contemporains, tel Pascal Convert. Suivant, une fois de plus, les leçons d'Aby Warburg, Georges Didi-Huberman "construit la durée" de ces images en interrogeant les métamorphoses du pathos et de ses formes gestuelles dans l'histoire. L'enquête sera donc en même temps serrée (sur le cas kosovar) et ouverte, explorant les rapports entre le présent le plus proche et le passé le plus lointain, l'Occident et l'Orient, le christianisme et l'islam, le modèle tragique et les formes bibliques de la lamentation. Il n'en fallait pas moins pour proposer, de ce geste, un essai d'anthropologie historique.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN 9782072821523
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 342 Pages
  • Longueur 22 cm
  • Largeur 16 cm
  • Épaisseur 2 cm
  • Poids 648 g
  • Distributeur Sodis

Série : Non précisée

Rayon(s) : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

Georges Didi-Huberman

Georges Didi-Huberman est historien de l'art et philosophe ; il enseigne à l'Ecole des hautes études en sciences sociales. Il est l'auteur de nombreux ouvrages dont, aux éditions de Minuit, Survivance des lucioles et Ecorces.

empty