Katherine Mansfield : rester vivante a tout prix

À propos

Katherine Mansfield est née en 1888 à Wellington, en Nouvelle-Zélande. Elle est morte de la tuberculose en 1923 à Avon, près de Fontainebleau. Elle avait trente-quatre ans. Mansfield, par instinct et par goût, n'a écrit que des nouvelles. Faute de traces de son «campement» sur terre et en raison de nombreux malentendus, Katherine Mansfield, la seule dont Virginia Woolf avouait avoir été jalouse en tant qu'écrivain, est tombée dans la fosse commune de l'oubli. L'écriture fut son unique ligne de force. Dans le Midi de la France, où elle passe ses derniers hivers dans la souffrance et la solitude, elle écrit ses plus beaux textes. Elle cherche le mot juste, la perfection mélodique. Elle s'y épuise. Mais elle découvre enfin l'euphorie. Henriette Levillain retrace avec talent la vie et l'oeuvre de cette femme sensuelle, musicienne, éprise de nature et de liberté.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Henriette Levillain

  • Éditeur

    Flammarion

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Date de parution

    13/09/2023

  • Collection

    Litterature Francaise Flammarion

  • EAN

    9782080431202

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    240 Pages

  • Longueur

    13.5 cm

  • Largeur

    21 cm

  • Épaisseur

    2.2 cm

  • Poids

    316 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Henriette Levillain

Professeur à Paris IV Sorbonne, Henriette Levillain est l'auteur de nombreux articles, monographies et collectifs sur Saint John Perse, dont Le Rituel poétique de Saint John Perse, Gallimard, "Idées", 1977; Sur deux versants, la création chez Saint-John Perse d'après les versions anglaises de son œuvre poétique, Librairie José Corti, 1987; et, en collaboration avec Mireille Sacotte, Saint-John Perse, Europe, 1995 et Saint-John Perse (1945-1960), une poétique pour l'âge nucléaire, Klincksieck, 2005.

empty