Le plus reel est ce hasard, et ce feu - ceremonies et sacrifices Le plus reel est ce hasard, et ce feu - ceremonies et sacrifices
Le plus reel est ce hasard, et ce feu - ceremonies et sacrifices
Le plus reel est ce hasard, et ce feu - ceremonies et sacrifices

Le plus reel est ce hasard, et ce feu - ceremonies et sacrifices

À propos

«Le livre de Jean-Paul Michel, Le plus réel est ce hasard, et ce feu, compte parmi ces exceptions à partir de quoi les époques définissent les règles. Il ne ressemble pas. Il n'est pas comme.
Il balise à lui seul une part du champ littéraire qui s'est ouvert après plusieurs décennies de remises en cause contradictoires, en proposant leur dépassement, non leur grossière négation.
Regroupant vingt années de pratiques constantes (1976-1996), il est tout entier porté par un mouvement ascensionnel, par un désir de conquête du sens et du «goût des choses». [...] A force de travail sur soi, de fréquentation des plus grands (Rimbaud, Bataille...), Jean-Paul Michel, plus conscient que beaucoup des impostures de l'artistique, pose les bases d'une confiance nouvelle dans l'art. Son chant, âpre et parfois douloureux, redimensionne le lyrisme. Dans un siècle qui aura traqué partout l'individu et l'aura pourchassé [...] jusque dans le théorique et le symbolique, cela n'est pas sans importance.» Gérard Noiret, Le Monde.

Rayons : Littérature générale > Poésie

  • EAN

    9782080674128

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    250 Pages

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    2.2 cm

  • Poids

    244 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jean-Paul Michel

Né en 1948 en Corrèze, agrégé de philosophie, passionné par les arts
plastiques, Jean-Paul Michel dirige les éditions William Blake and Co. qu'il a créées à Bordeaux en
1976. Son oeuvre poétique et critique est animée par un désir ancien de "répondre à la hauteur
voulue à la musique de ce qui est". Elle a été remarquée, encouragée et souvent accueillie avec
enthousiasme par Breton et Barthes, Foucault et Bonnefoy, Denis Roche, Stéfan, Des Forêts,
Lacoue-Labarthe et Nancy. Elle a, pour l'essentiel, été rassemblée dans la collection
Poésie/Flammarion, et bénéficié de plusieurs traductions : "Le plus réel est ce hasard et ce feu",
1997; "Défends-toi, Beauté violente !", 2001; "Je ne voudrais rien qui mente, dans un livre", 2010;
"Écrits sur la poésie", 2013.

empty