submarino submarino
submarino
submarino

submarino

Traduction ALEX FOUILLETI  - Langue d'origine : DANOIS

À propos

Trainspotting à la danoise, Submarino explore le Copenhague underground à travers les destins de deux frères en quête d'une normalité dont ils ignorent tout. Enfants des services sociaux, Nick et son frère se rencontrent à la sortie d'un foyer, le jour où leur mère décide de leur offrir un semblant de vie de famille. Très vite pourtant, elle tombe enceinte et reprend son errance de bar en bar, de passe en passe. Livrés à eux-mêmes, les deux frères s'occupent du bébé avec les moyens du bord. Quand le petit crie trop fort, ils mettent la télé à fond et sniffent de la peinture. Mais un jour le bébé ne crie plus : il est mort. Des années plus tard, Nick traîne son corps bodybuildé et rongé par l'alcool dans les bas-fonds de Copenhague. Son frère, héroïnomane, élève seul son fils et prend la tête d'une petite armée de dealers. Tous deux se débattent pour survivre à ce terrible passé et tenter d'échapper, en vain, à la marginalité. Chronique violente et sans concession, Submarino dissèque les vies de ces êtres mal nés, héritiers malgré eux d'une misère sociale dont ils ne parviennent pas à s'extraire. Un livre coup de poing auquel le cliché d'un Danemark pays-le-plus-heureux-du-monde ne résiste pas et dont on peine à sortir indemne.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782207108833

  • Disponibilité

    Indisponible

  • Nombre de pages

    530 Pages

  • Longueur

    20.4 cm

  • Largeur

    14.4 cm

  • Épaisseur

    2.8 cm

  • Poids

    497 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jonas T. Bengtsson

Jonas T. Bengtsson est un écrivain danois
dont l'œuvre s'attache à décrire la face
cachée du Danemark, qu'on pourrait
prendre à tort pour le plus beau pays du
monde. La Fille-Hérisson est le troisième
de ses romans à être publié en France et
chez Denoël. Le premier, Submarino, a été
adapté au cinéma par Thomas Vinterberg.

empty