Les oncles de Sicile

Les oncles de Sicile

Traduction MARIO FUSCO  - Langue d'origine : ITALIEN

Résumé

Ces quatre nouvelles offrent une fresque mordante de l'histoire italienne de 1560 à la Seconde Guerre mondiale à travers les figures des " Oncles " siciliens, incarnations du pouvoir. Au siècle, un baron et un évêque tyranniques règnent sans partage sur un village de Sicile. jusqu'à ce que la populace se révolte à la faveur de la guerre d'indépendance et que Garibaldi arrive aux portes de la ville. Dans les années 30, un jeune mineur part faire la guerre d'Espagne au sein des contingents envoyés par Mussolini. Il prend conscience qu'il se bat contre ses frères et s'indigne contre les mensonges de la propagande. En 1943, un petit garçon assiste émerveillé au débarquement des Américains et de leurs bienfaits. En 1979, un cordonnier communiste découvre à la mort de Staline la vraie nature de son idole. Leonardo Sciascia livre le tableau épique d'un petit monde sicilien pris dans les remous de l'Histoire et dénonce à grands renforts d'humour noir les puissants et les compromissions.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN 9782207258309
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 280 Pages
  • Longueur 21 cm
  • Largeur 14 cm
  • Épaisseur 2 cm
  • Poids 330 g
  • Distributeur Sodis

Rayon(s) : Littérature générale > Romans & Nouvelles

Leonardo Sciascia

Leonardo Sciascia est né en Sicile en 1921 . Fils et petit-fils de mineurs, il devient instituteur en 1941 avant de consacrer sa vie à la littérature et à la politique. Son premier roman, Les Paroisses de Regalpetra , paraît en 1956. Suivront nombres de romans et essais devenus des classiques, comme Les Oncles de Sicile , Le Jour de la chouette, Mort de l'inquisiteur, À chacun SO/l dû , La Controverse liparitaine , La Mer couleur de vil1 ,Todo Modo, Le Contexte.ÿChacun met en scène sa Sicile natale, ses ouvriers, le fonctionnement de sa société soumise au pouvoir de la mafia et de l'Église. Leonardo Sciascia est mort à Palerme en 1989.

empty