À propos

Résumé des livres :CONSOLATION A MARCIAPréambule, Sénèque veut consoler Marcia, il la traitera en femme de courageExemples opposés de Livie et d'OctavieExhortation du philosophe Aréus à LivieUne douleur exagérée n'est pas conforme au voeu de la natureInsouciance de l'homme malgré son expérience du malheurFragilité des biens humains. La vie n'est qu'une longue suite de souffrancesFragilité de l'hommeMarcia n'a pas le droit de se plaindre de son sortExemples de pères et de mères ayant subi des épreuves comparablesLa vie comparée à un voyage à SyracuseProcédés de consolationÉloge de la mortBrièveté de la vie. Sa durée est invariablement fixée pour chaque individuLa mort du fils de Marcia a peut-être été un bonheur pour luiLes choses parfaites durent peu. Éloge de MétiliusL'âme de Métilius jouit, auprès de ses ancêtres, de la béatitude célesteProsopopée de Crémutius CordusCONSOLATION A MA MÈRE HELVIAPréambule, Sénèque veut consoler Helvia. Ses épreuves passées ont dû tromper son âmeDivision du sujet1ère partie, Sénèque affirme qu'il n'est pas malheureuxQu'est-ce que l'exil ? Un changement de lieu : chose en soi indifférenteLa nature est partout la même ; nos vertus nous suivent partoutConséquences de l'exil. 1° La pauvreté. Elle n'est pas un malConséquences de l'exil. 2° Le déshonneur. Il n'atteint pas le sage2e partie, Raisons personnelles qu'a Helvia de se désoler ; Sénèque les réfuteLa faiblesse féminine est une mauvaise excuseLe meilleur des dérivatifs est l'étude. Sénèque exhorte sa mère à en userHelvia doit se consoler aussi par l'affection de ceux qui l'entourentSénèque affirme pour terminer qu'il est heureux, que son âme n'a jamais été aussi sereineCONSOLATION A POLYBIUSLa mort est la loi de l'universLes lamentations ne servent à rienGrandeur obligeLa pensée de César doit soutenir PolybiusAutre remède : le travailLe mort lui-même n'est pas à plaindreSe réjouir de l'avoir eu serait plus juste que se plaindre de l'avoir perduLa mort est événement normalPolybius est entouré de consolations puissantes. Éloge de l'empereurSupplique à l'empereurProsopopée de l'empereur. Exemples de courage donnés par des hommes illustresDernier exemple : CaligulaDernières exhortationsExcuses de l'écrivain


Rayons : Littérature > Œuvres classiques > Antiquité


  • Auteur(s)

    Sénèque

  • Éditeur

    Belles Lettres

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Date de parution

    01/01/1975

  • Collection

    Collection Des Universites De France ; Serie Latine

  • EAN

    9782251012339

  • Disponibilité

    Indisponible

  • Nombre de pages

    219 Pages

  • Longueur

    19.2 cm

  • Largeur

    12.5 cm

  • Épaisseur

    1.2 cm

  • Poids

    248 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Sénèque

Né entre 2 av. et 2 ap. J.-C. à Cordoue et mort en 64 ap. J.-C. à Rome, Sénèque était un homme politique, un écrivain et un philosophe romain. Il fut le précepteur de Néron, qui l'impliqua dans la conjuration de Pison et le contraignit au suicide. Son oeuvre philosophique (Lettres à Lucilius, De la providence) illustre les principes moraux du stoïcisme.
Les neuf tragédies réunies dans ce volume ont été une source d'inspiration majeure pour des auteurs comme Calderón, Shakespeare, Corneille ou Racine. Tombées en disgrâce quand les monarques de l'âge classique y ont perçu des éléments pouvant alimenter des pensées séditieuses, l'oeuvre dramaturgique de Sénèque a été réhabilitée en France par Antonin Artaud et son " théâtre de la cruauté".

empty