Les carnets de Jane Somers Tome 2 ; si vieillesse pouvait

Traduit de l'ANGLAIS

À propos

Après Journal d'une voisine, Doris Lessing, toujours sous le pseudonyme de Jane Somers, poursuit le portrait ironique et déroutant de Jane, une quinquagénaire heureuse et épanouie. Du moins en est-elle persuadée. Toute sa vie tourne autour du magazine féminin qu'elle a créé et qu'elle dirige. Mais un jour, tout se détraque : elle tombe amoureuse pour la première fois. Négligeant son travail, se consacrant à l'homme qu'elle aime et avec lequel elle arpente les rues et les parcs d'un Londres romantique, Jane comprend qu'elle est passée à côté de la vie. Avec une amertume teintée d'humour, Doris Lessing assène dans ce roman une charge cruelle où s'accumulent les rancoeurs d'une génération. Excellant dans l'art du portrait et dans la peinture des sentiments, elle révèle, une fois de plus, l'immense talent de romancière qui lui a valu le prix Nobel de littérature.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Doris Lessing

  • Éditeur

    Le Livre De Poche

  • Distributeur

    Hachette

  • Date de parution

    05/03/1988

  • Collection

    Litterature

  • EAN

    9782253045182

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    378 Pages

  • Longueur

    17.5 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    190 g

  • Support principal

    Poche

Doris Lessing

Doris Lessing (née Doris May Tayler, le 22 octobre 1919 à Kermanshah, Perse) est un écrivain britannique, lauréate du prix Nobel de littérature 2007. Ce dernier a couronné « la conteuse épique de l'expérience féminine qui, avec scepticisme, ardeur et une force visionnaire, scrute une civilisation divisée ».

Célèbre dès son premier livre, Vaincue par la brousse (1950), auteur d'une vingtaine de romans dont le best-seller international Le Carnet d'or (1962), elle est très vite apparue comme une femme de lettres engagée et militante, notamment pour les causes marxiste, anticolonialiste, anti-apartheid et féministe.

L'?uvre de Doris Lessing est profondément autobiographique, s'inspirant notamment de son expérience africaine, de ses années de jeunesse et de ses engagements sociaux et politiques. Son style romanesque, épique, réaliste et lyrique lui a permis d'aborder différents thèmes tels que les conflits de cultures, les injustices raciales et ethniques, la contradiction entre la conscience individuelle et le bien commun, la violence entre les êtres et les classes, le déracinement, l'enfance. Très appréciée pour sa diversité et son éclectisme, l'auteur a su faire une immersion dans le domaine de la science-fiction (Shikasta en 1981) ou du roman psychologique (L'Été avant la nuit) et a même un temps évolué vers l'ésotérisme et la parapsychologie avec La Descente aux enfers (1971).
Prix Nobel de littérature 2007

empty