Ferragus, chef des dévorants

À propos


Madame Desmarets, l'une des plus jolies femmes
de Paris, est réputée être un modèle de vertu et
de fidélité conjugale. C'est par un malencontreux
hasard, dans une triste rue de la capitale,
qu'Auguste de Maulincour la voit entrer furtivement
dans une ignoble maison.
Intrigué par son comportement et bien décidé à
connaître le fin mot de l'histoire, Auguste la menace
d'en parler à son mari : il ne sait pas qu'il vient ainsi
d'amorcer un terrible drame.
Et pendant ce temps, quelque part dans l'ombre,
Ferragus, le chef des compagnons de l'ordre des
Dévorants, attend son heure...




Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782290345771

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    0.9 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Honoré de Balzac

1799-1850
Né à Tours, dans un milieu bourgeois, Balzac est pensionnaire chez les Oratoriens de Vendôme, puis dans deux établissement parisiens. En 1819, il abandonne le droit pour se consacrer à la littérature et comme à écrire sous des pseudonymes. En 1825, ses insuccès l'amènent à se lancer dans les affaires (imprimerie, fonderie de caractères). Malgré l'aide de Mme de Berny, de quinze ans son aînée avec qui il entretient une liaison qui lui fait une place dans le monde, il connaît de graves difficultés financières. Ses premiers succès auprès du grand public sont, en 31, La Peau de chagrin et trois ans plus tard, le Père Goriot. C'est en 1842 qu'il adopte pour son oeuvre le titre de Comédie Humaine.Il vient d'épouser Mme Hanska, riche veuve polonaise, avec qui il entretient depuis plusieurs années une liaison amoureuse, losrqu'il meurt à l'âge de cinquante ans.
Balzac pensait que chaque individu dispose d'une réserve limitée d'énergie: en vivant intensément, l'homme brûle sa vie. Son destin a illustré de façon dramatique le symbole de la Peau de chagrin.

empty