À propos

Automne 1954, Toussaint rouge. C'est le début d'une guerre qui ne dit pas tout de suite son nom et ne montrera son vrai visage, celui de la torture pratiquée dans les deux camps, en France comme en Algérie, qu'après de plus longues années encore. Mais tandis que sur le territoire algérien les peuples se déchirent, des voix s'élèvent déjà pour raconter et nommer l'horreur.Qu'ils soient soldats ou victimes, militaires ou simples civils, ils écrivent à la justice et aux journaux pour témoigner. Soucieux de dire, de dénoncer, de faire savoir, de briser le silence, les auteurs de ces lettres remplissent avec exemplarité leur rôle de donneurs d'alerte. Soixante ans après la guerre, ces textes, issus principalement des archives du Monde, remontent à la surface et témoignent, à leur tour, de la vigilance et de l'indignation.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Epoque contemporaine (depuis 1799) > Guerre froide (1945-1989)


  • Auteur(s)

    Jean-Pierre Guéno

  • Éditeur

    J'Ai Lu

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Date de parution

    22/03/2023

  • Collection

    Librio

  • EAN

    9782290390306

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    96 Pages

  • Longueur

    20.3 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    0.6 cm

  • Poids

    88 g

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Jean-Pierre Guéno

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Ancien élève de l'École normale supérieure de Saint-Cloud, Jean-Pierre Guéno est écrivain, historien et journaliste et se définit comme un « passeur de mémoire ». Il est aujourd'hui directeur de la culture du groupe Aristophil, des musées des Lettres et Manuscrits de Paris et de Bruxelles. Il est l'auteur d'une cinquantaine d'ouvrages dont le bestseller Paroles de poilus.

empty