Alsace Lorraine ; histoire d'un «pays perdu» ; de 1870 à nos jours

Alsace Lorraine ; histoire d'un «pays perdu» ; de 1870 à nos jours

À propos

Dans cette étude magistrale, François Roth revisite l'histoire de l'Alsace-Lorraine - à la fois régionale et nationale - à travers trois aspects : la longue persistance de cette expression "Alsace-Lorraine" dans l'espace public et l'imaginaire national; les efforts de l'Empire allemand pour intégrer sa nouvelle conquête et les comportements de refus et d'acceptation des annexés ; l'appréciation de l'héritage juridique, culturel, religieux et patrimonial qui s'est maintenu jusqu'à nos jours.
Aujourd'hui, pour les Français vivant en dehors de l'est de la France - et parfois même à l'intérieur de cette région -, " l'Alsace-Lorraine " est une appellation confuse qui ne correspond plus à une réalité concrète. Cette appellation d'"Alsace-Lorraine" (Elsass-Lothringen) surgit au cours de la guerre franco-allemande de 1870, puis est officialisée par les Allemands à la suite du traité de Francfort en 1871 qui leur accordait l'annexion et le rattachement au Reich de l'Alsace et de la Moselle.
Toutefois, la création de l'Alsace-Lorraine par l'Empire allemand pose la question très ancienne des rapports entre l'espace germanique et l'espace roman, puis français, ainsi que la question des relations de proximité entre les deux éléments de cette entité: l'Alsace et la Lorraine/Moselle. Ces deux éléments d'une entité légalement annexée par l'Empire allemand au lendemain de la défaite de Napoléon III à Sedan étaient perçus par les dirigeants du IIe Reich comme faisant naturellement partie d'une Allemagne dont ils avaient été injustement séparés.
Cette réunification s'opérait toutefois contre l'avis de la majorité des Alsaciens et des Mosellans qui se sentaient pleinement Français. Les conséquences de cette annexion furent évidemment contestées par les Français qui la considérait "contre nature" ; elle suscita parmi le peuple et les élites un sentiment de revanche qui sera pour partie à l'origine du déclenchement de la Grande Guerre et de l'hostilité durable entre les deux pays.
Toutefois, l'expression Alsace-Lorraine correspond bien à la notion d'un "pays perdu", qui alimenta la chronique internationale durant quarante-sept ans (1871-1918). A l'issue de son retour à la France, il faut bien constater toutes les avancées dont bénéficia l'Alsace-Lorraine durant cette annexion aux plans juridique, administratif et culturel et qui continuent aujourd'hui encore d'étonner les Français "de l'intérieur ".



Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'histoire

  • EAN

    9782355780509

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Poids

    446 g

  • Lectorat

    Tout public

  • Distributeur

    Id

  • Support principal

    Grand format

François Roth

Auteur en particulier de La Guerre de 70 (Fayard, 1990), grand classique maintes fois réimprimé, ancien
professeur émérite à l'université de Lorraine, François Roth est l'auteur de nombreux ouvrages. Parmi ceux-ci
figurent La Lorraine annexée (2007), des biographies : Robert Schuman (Fayard, 2008), Raymond Poincaré
(Fayard, 2001) et Six mois qui incendièrent le monde. Juillet-décembre 1914 (Tallandier, 2014).

empty