Ecrits sur l'histoire

À propos

L'ensemble des textes de ce deuxième recueil d'articles de Fernand Braudel présente des contributions à ce jour inédites en langue française.
L'ouvrage s'ouvre par une longue confidence de Fernand Braudel sur les raisons qui l'ont poussé vers l'histoire. "Ma formation d'historien" retrace l'itinéraire du jeune étudiant, agrégé à 20 ans, ébloui par la Méditerranée qu'il découvre à partir d'Alger, et rencontrant enfin l'Ecole des Annales sur laquelle l'auteur fait une mise au point définitive.
Le long article consacré à l'histoire des prix en Europe pendant trois siècles et publié par la Cambridge Economic History en 1967 a marqué des générations d'historiens et fixé les modalités d'étude d'un des chapitres importants de l'histoire économique de l'Europe moderne.
Les deux courtes biographies qui suivent, consacrées à Charles Quint et à Philippe II, éclairent d'un jour particulier les deux grands monarques espagnols et sont là pour montrer tout l'intérêt que Fernand Braudel portait aussi à l'histoire événementielle et au récit biographique.
L'ouvrage s'achève avec les dix courts articles publiés dans les années 82 et 83 par le Corriere della Sera, réflexions de l'historien sur le siècle qui s'achève et sur l'actualité immédiate.
Présentant à la fois une étude sur la longue durée et des récits biographiques, des confidences personnelles et des commentaires "à chaud" de l'actualité, ce recueil aux multiples facettes est bien le reflet de la prodigieuse curiosité d'esprit du grand historien français.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Fernand Braudel

  • Éditeur

    Flammarion

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Date de parution

    08/01/1992

  • EAN

    9782700306521

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    312 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    15.2 cm

  • Épaisseur

    2.2 cm

  • Poids

    414 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Fernand Braudel

Après avoir enseigné l'histoire en Algérie, au Brésil et en France, Fernand Braudel (1902-1986) est mobilisé en 1939 puis fait prisonnier dans les camps de Mayence et de Lübeck où il écrit de mémoire sa thèse consacrée à la Méditerranée au temps de Philippe II, qu'il publiera ensuite et dont il prolongera les pistes de recherche à travers plusieurs ouvrages consacrés au monde méditerranéen. Président de l'École des Hautes Études (VIè section), fondateur et administrateur de la Maison des Sciences de l'Homme, il est élu en 1984 à l'Académie française. Ses travaux, menés au sein de « l'École des Annales », ont révolutionné l'historiographie contemporaine.

empty