Lettre au peuple de Dieu ; à propos des abus sexuels Lettre au peuple de Dieu ; à propos des abus sexuels
Lettre au peuple de Dieu ; à propos des abus sexuels Lettre au peuple de Dieu ; à propos des abus sexuels

Lettre au peuple de Dieu ; à propos des abus sexuels (édition commentée)

À propos

« Si un membre du corps souffre, tous les membres du corps souffrent avec lui... » C'est par ces mots de l'épître de saint Paul aux Corinthiens que commence la lettre adressée par le pape François « à tout le peuple de Dieu » le 20 aout 2018 pour l'inviter à ne plus fermer les yeux sur la réalité des abus sexuels dans l'Eglise catholique, à refuser un silence coupable et une forme de « cléricalisme » qui en vient à générer une attitude d'abus de pouvoir. Cette prise de position forte suit de quelques mois la publication d'une « Lettre au peuple de Dieu en marche au Chili consacrée au même thème ». (31 mai 2018) Ce volume rassemble ces deux textes précédés d'une présentation de deux théologiens de l'Institut catholique de Paris, Luc Forestier et Brigitte Cholvy, pour en montrer toute la portée pour les chrétiens et l'Eglise aujourd'hui.

Rayons : Religion & Esotérisme > Christianisme > Christianisme généralités > Faits de société / Actualité

Rayons : Religion & Esotérisme > Christianisme > Fait religieux / Pratiques

  • EAN

    9782706717758

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    86 Pages

  • Longueur

    17 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    80 g

  • Distributeur

    Salvator

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Pape François

  • Naissance : 17-12-1936
  • Age : 84 ans
  • Pays : Argentine
  • Langue : Espagnol

Fils d'un cheminot d'origine italienne, Jorge Mario Bergoglio naît et grandit à Buenos Aires. Il étudie la philosophie et enseigne la littérature. Ordonné prêtre en 1969, il poursuit ses études de théologie, discipline qu'il enseignera plus tard. Pendant des années, il gravit les marches du clergé argentin, avant d'être ordonné évêque, archevêque puis cardinal par Jean-Paul II. Le 13 mars 2013, après deux jours de débats, le conclave réuni au Vatican le désigne comme le successeur de Benoît XVI. Il devient alors le premier pape jésuite, le premier originaire du continent américain et le premier à prendre le nom de François, en hommage à saint François d'Assise, et à son engagement pour les pauvres et pour la paix.

empty