Le premier homme

Le premier homme (accompagné des dessins de José Muños)

,

Résumé

Camus avait pensé ce livre comme la première partie1 d'une trilogie qu'il avait en tête lorsqu'il fut victime d'un accident de la route le 4 janvier 1960. Albert Camus raconte son enfance de pied-noir algérien et la recherche de son père, dans un décor fictif. Il crée un parallèle entre Camus adulte et Camus, encore dans sa jeunesse. Jacques Cormery, l'alter ego de Camus dans le roman, est un homme de 40 ans qui retourne dans son Algérie natale d'avant-guerre sur les traces de son enfance. Il y retrouve sa mère, une femme encore belle, mais désormais sourde et distante.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

  • EAN 9782754809788
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 274 Pages
  • Longueur 34 cm
  • Largeur 24 cm

Albert Camus

1913-1960 - Le père d'Albert Camus travaillait dans un domaine viticole, près de Mondovi, pour un négociant de vins d'Alger. C'est dans ce département de Constantine que l'écrivain voit le jour en novembre 1913. Un an plus tard, Lucien Camus meurt à la bataille de la Marne et la famille s'installe à Alger. Albert y fait ses études, encouragé par ses professeurs dont Jean Grenier. Il commence à écrire très jeune et ses premiers textes paraissent dans la revue Sud (1932). Après le bac, il obtient un diplôme d'études supérieures en Lettres, section philosophie, mais la tuberculose l'empêche de passer l'agrégation. En 1935, il commence à écrire L'Envers et l'Endroit qui sera publié deux ans plus tard. A Alger, il fonde le Théâtre du Travail qu'il remplace en 1937 par le Théâtre de l'Equipe: entretemps, il a quitté le parti communiste auquel il adhérait. Il entre au journal du Front Populaire, créé par Pascal Pia: son enquête "Misère de la Kabylie" aura une action retentissante. En 1940, le Gouvernement Général de l'Algérie interdit le journal et s'arrange pour que Camus ne trouve plus de travail. Il s'installe à Paris et travaille comme secrétaire de rédaction à Paris-Soir. En 1943, il est lecteur chez Gallimard et prend la direction de Combat quand P. Pia est appelé à d'autres fonctions dans la Résistance. La rupture avec Sartre a lieu en 1952, après la publication dans Les Temps Modernes de l'article de Jeanson qui reproche à la révolte de Camus d'être "délibérément statique". En 1956, à Alger, il lance son "Appel pour la trêve civile", alors que dehors, on hurle des menaces de mort. Il obtient le prix Nobel de littérature en 1957.Le 4 janvier 1960, au Petit-Villeblevin, Camus trouve la mort en voiture. Il est enterré à Lourmarin où il avait acheté une maison.

José Muñoz

José Muñoz, né à Buenos Aires en 1942, est l'auteur de nombreuses bandes dessinées aux préoccupations humanistes et au trait noir singulier, à l'image de l'inconstance du jazz et du métissage avec lequel est forgée la ville de Buenos Aires. Avec Carlos Sampayo, ils ont notamment réalisé la série Alack Sinner, les épisodes du Bar à Joe, Sophie et plus récemment l'histoire du chanteur de tango argentin Carlos Gardel. José Muñoz a reçu en 2007 le Grand Prix de la ville d'Angoulême, couronnant l'ensemble de sa carrière. Il vit et travaille aujourd'hui entre Paris, Milan et l'Argentine.

empty