Cette histoire n'est plus la nôtre mais à qui la voudra

Cette histoire n'est plus la nôtre mais à qui la voudra

À propos

Comme son titre l'indique assez ce nouveau livre de Jean-Jacques Viton est un constat désolé, un genre d'adieu à un monde qui n'a pas tenu ses promesses. Et pourtant, au long de ces pages, sont disposées toutes les raisons, tous les mots qui pouvaient justifier sinon l'espoir, au moins l'étonnement devant la réalité, sa richesse, son mystère inépuisable, ses rencontres. Le texte est scindé en petits blocs, on dirait des poèmes, ce sont des poèmes, mais aussi un texte qui se suit et d'où toute « poésie », il faut entendre tout lyrisme déplacé, est exclue. La poésie est ici suscitée par les rapprochements, les confrontation, plutôt que par la fluidité et les rythmes. Deux parties, « une ombre sans ombre » pour dire l'effacement du monde, et « Sa voix est celle d'un fantôme » dont le sens s'éclaire quand on sait qu'on appelle fantôme, dans une bibliothèque, la carte mise dans un rayonnage à la place du livre absent.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Poésie

  • EAN

    9782818041185

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    78 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    170 g

  • Distributeur

    Sodis

Infos supplémentaires : Broché  

empty