Fermeture exceptionnelle : les livres papiers ne peuvent être achetés en librairie

Ma mère, la morte ; l'écriture du deuil au féminin chez yourcenar, beauvoir et ernaux

Ma mère, la morte ; l'écriture du deuil au féminin chez yourcenar, beauvoir et ernaux

À propos

Ecrire sur la mort de leur mère, se confronter à l'absence ou à la perte, la mettre en mots : au-delà de leurs différences d'époques ou de classes sociales, au-delà de leur variété de parcours de femmes, Marguerite Yourcenar, Simone de Beauvoir et Annie Ernaux ont toutes trois médité sur la mise au tombeau maternelle, qui deviendra l'une des sources de leur oeuvre. Certes, selon les textes, l'évocation des moments difficiles est plus ou moins marquée, les affects plus ou moins mis en jeu, le chagrin plus ou moins exprimé. Mais, à chaque fois, tout se passe comme si, par ce deuil scriptural, l'écrivain restituait la vie à la défunte, la mettait au monde, devenait, par la grâce du verbe, la mère de sa mère... Dans une démarche tout à la fois littéraire et psychanalytique, Pierre-Louis Fort analyse avec subtilité ces trois paroles féminines sur la disparition maternelle et contribue, par cette approche originale, à éclairer les liens complexes unissant mère et fille face à la mort.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782849520444

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    182 Pages

  • Longueur

    23 cm

  • Largeur

    14 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Pierre-Louis Fort

Pierre-Louis Fort est maître de conférences en langue et littérature françaises à l'Université de Cergy-Pontoise.

empty