Les cent meilleurs dessins

Les cent meilleurs dessins

À propos

Regardez le premier dessin de ce livre... et sautez au dernier. Vous y verrez deux hommes au même faciès lourd et fermé. Ce n'est pas un hasard. Les personnages de Chaval ne sourient jamais. Pourquoi ? Parce qu'ils sont face à une certaine logique de l'absurde ; parce qu'ils se trouvent, ou se mettent, dans des situations où réel, irréel et surréel sont inextricablement mêlés. Voilà le grand ressort du comique de Chaval qui a l'art de déboulonner le réel de son socle - mais il accepte aussi la revanche de l'objet sur l'homme. Et soudain la grimace devient cri muet, la jubilation de la caricature se transforme en blessure de la condition humaine.

Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Ados / Adultes > Humour

  • EAN

    9782862741024

  • Disponibilité

    Indisponible

  • Longueur

    24.1 cm

  • Largeur

    15.6 cm

  • Épaisseur

    1.4 cm

  • Poids

    346 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Chaval

Né à Bordeaux en 1915, de son vrai nom Yvan Le Louarn, Chaval monte à Paris en 1948. Son style dépouillé, visant à l'essentiel, fait l'effet d'une bombe : « Le burlesque de Chaval met en scène un monde qui serait interprété par un Buster Keaton sexagénaire et chauve sur un scénario de Beckett ». Premiers dessins dans Le
Progrès, puis dans de multiples publications dont : La Gazette des Lettres, Paris Match, France Dimanche, La Vie Catholique illustrée, Témoignage chrétien, Constellation, Le Rire, Semaine du Monde, Samedi Soir, Nouveau Fémina, Bizarre, Le Hérisson, Le Nouveau Candide, Pariscope, Le Nouvel Observateur, Le Figaro, Sud Ouest,
Ici Paris, Planète, Punch... Chaval met fin à ses jours en 1968.

empty